AccueilPolitiqueMacron en Algérie : ce qu’il faut savoir de son entretien avec...

Macron en Algérie : ce qu’il faut savoir de son entretien avec le président Tebboune

Politique – Quand le locataire de l’Élysée rencontre le président de la République algérienne dans un contexte historique et diplomatique tendu ! Emmanuel Macron, qui a entamé ce jeudi une visite officielle de trois jours en Algérie, s’est entretenu avec Abdelmadjid Tebboune. Au cœur des discussions : les archives de la période coloniale et le renforcement de la relation bilatérale dans plusieurs secteurs.  

Comme prévu, Macron a rencontré, hier, Tebboune dans le cadre de sa visite officielle en Algérie, destinée à « rétablir » les relations bilatérales marquées par le poids du passé colonial. Accompagné d’une large délégation comprenant notamment sept ministres, le chef de l’État français a été reçu à Alger afin de rappeler à son homologue algérien ses engagements pour rebâtir la confiance entre les deux pays. 

Nous vous en disons plus dans la suite de notre édition du vendredi 26 août 2022. Le point d’orgue de la première journée de cette visite présidentielle, durant laquelle les susdits responsables désirent des signaux qui puissent servir l’intérêt commun des deux pays, a été l’annonce de la mise en place d’une commission mixte d’historiens algériens et français. 

Sa mission sera alors d’effectuer une étude juste et précise sur la mémoire de la colonisation. En plus de la guerre d’Algérie. C’est ce qu’a en effet déclaré Emmanuel Macron quelques heures après son arrivée en conférence de presse conjointe avec le président Tebboune. Celle-ci s’est déroulée au Palais du Peuple, à Alger. 

« Nous avons un passé commun douloureux et complexe. Nous avons décidé ensemble de créer une commission mixte d’historiens pour regarder l’ensemble de cette période historique, du début de la colonisation à la guerre de libération, sans tabou, avec une volonté d’accès complet à nos archives ». Il s’agit là de ce qu’a en outre précisé le chef de l’État français avec son traditionnel ton optimiste. 

France – Algérie : Macron et Tebboune sur la même longueur d’onde ! 

Plusieurs déclarations ont alors eu lieu devant les médias où, côte à côte, les deux présidents ont affiché un optimisme et une unité évidente. À l’évidence, l’autre point important a été l’acceptation de l’Algérie de remettre à plat la relation franco-algérienne en vue de la faire repartir sur un nouveau pied. 

À cet égard, le président algérien a salué les efforts déployés par son homologue français. Ceux visant à « tracer des perspectives prometteuses dans le partenariat spécial qui lie l’Algérie et la France ». 

Dans le discours qu’il a tenu, ce jeudi, Abdelmadjid Tebboune a tenu à développer un message. « Cette visite marque une reconnaissance du rôle axial de l’Algérie dans la région et un retour en force de la diplomatie algérienne sur la scène internationale ». 

Tout cela est prononcé par le président de la République algérienne qu’ont accompagné ses ministres. Les dossiers économiques ont également occupé la première journée de la visite d’Emmanuel Macron en Algérie. Ayant intérêt à une bonne entente, les deux présidents ont annoncé un accroissement de la coopération à tous les niveaux et les échanges commerciaux. 

Ils prévoient ainsi de procéder conjointement à la relance de plusieurs comités intergouvernementaux. Soit dans les domaines économique et stratégique. « Il y aura une intensification des visites de haut niveau », a encore assuré M. Macron. Le temps n’est plus où l’Algérie et la France enchaînaient les crises diplomatiques et les tensions.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes