Lovenox Algérie : la raison de la pénurie de ce médicament

Santé – En Algérie, le fluidifiant sanguin Lovenox et son générique Varenox, vital pour sauver des vies, est devenu un produit rare dans les pharmacies. Dzair Daily vous en parle, ce dimanche 08 août 2021.

Après l’oxygène, c’est un autre médicament, le Lovenox, qui fait cruellement défaut en Algérie. Il s’agit de l’anticoagulant Lovenox ainsi que son générique Varenox. Cette nouvelle vague de contamination à la Covid-19 a induit une forte hausse de la demande sur plusieurs médicaments.

On parle notamment de ceux nécessaires pour le traitement des contaminés par le coronavirus. Comme l’oxygène, le fluidifiant sanguin Lovenox et son générique doivent être disponibles pour sauver des vies.

En effet, sur l’ensemble du territoire national, quatre laboratoires le produisent. C’est du moins ce qu’a indiqué le Dr Noureddine Mettioui lors de son passage à la Radio Aïn Témouchent, vendredi dernier

Le membre du Comité scientifique de suivi de la pandémie a également ajouté que le Lovenox sera de nouveau disponible en Algérie à partir de le semaine prochaine.

Causes de cette pénurie

Lors de son intervention sur la chaîne généraliste Lina TV, le Dr Mouadh Tabainet a apporté certaines précisions à ce sujet. En effet, le président de l’Association nationale des pharmaciens algériens (ANPHA) a souligné la forte pression sur l’industrie pharmaceutique causée par cette nouvelle vague. 

Selon la même source, cette crise ne touche pas seulement l’Algérie, mais le monde entier. Depuis le début de cette pandémie, le monde est tombé dans une crise de médicaments, affirme l’interlocuteur. Principalement en ce qui concerne les produits entrant dans le cadre du protocole anti-Covid. 

Au-delà de ce constat, certes peu reluisant, la même source affirme que cette pénurie est également due à l’automédication. En effet, un état d’anxiété et de panique générales règne sur les réseaux sociaux. Une situation qui a provoqué une augmentation de la demande sur un certain nombre de médicaments, dont le Lovenox. Et ce, sans pour autant recourir à un avis médical.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes