Location en Algérie : comment trouver un logement à Alger et quels sont les prix du marché ?

Algérie – Désireux de se ressourcer à Alger et vous souhaitez en apprendre davantage sur les prix de location d’un logement ? Pas de panique ! Cette édition du 24 juin 2022 vous permet de savoir plus de détails à ce propos. 

Désormais, grâce à Internet, il est très facile de trouver une maison en ligne sans mettre le pied dehors. Plusieurs Algériens optent pour la location d’un logement à Alger qui répond à leurs besoins en termes de qualité et de prix. Ainsi, ils s’appuient sur les annonces de location publiées par les sites dédiés. Et puisqu’il serait votre refuge pour se ressourcer, il faut être minutieux.

En d’autres termes, ne vous fiez pas à ce que vous voyez sur le net et déplacez vous sur les lieux. Il ne faut pas oublier aussi que vous allez y demeurer pour longtemps donc il est souhaitable de faire un état des lieux avant de s’engager. Il est à noter que les agences immobilières peuvent se charger de cette tâche pour rechercher à votre place. En Algérie, la commission d’une agence pour la location d’un bien remonte à un mois de loyer pour une année de bail.

Autrement dit, pour la signature d’un bail de trois ans, vous acquittez trois mois d’honoraires d’agence. Par ailleurs, tout comme les autres villes d’Algérie, le bouche-à-oreille est très efficace à Alger. Renseignez-vous auprès de ceux qui habitent la capitale ou en arrivant, nouez des liens avec les gens dans le secteur où vous désirez vous installer. Mais alors, qu’en est-il par rapport aux coûts ?

Les coûts de location à Alger   

De toute évidence, en Algérie, les prix des locations sont captivants. Cependant, le coût des loyers évolue en suivant les variations des endroits et du marché de l’immobilier. Généralement, les propriétaires demandent un an de loyer d’avance, en plus d’un mois de caution et les éventuels frais d’urgence. Vous pouvez faire le paiement par chèque ou prélèvement.

Mais, par la suite, vous aurez des désagréments. Quant au paiement par espèces, le passage par un notaire est primordial pour assurer votre protection. Il n’est pas sans savoir que les loyers sont plus chers à Alger que dans d’autres villes du pays. En effet, pour habiter dans la capitale, comptez entre 70.000 e 400.000 dinars par mois pour un trois-pièces dépendant du quartier.

Les plus populaires sont Poirson, Telemly, Hydra, El Mouradia (le Golf), Paradou et Ben Aknoun. Si vous désirez une grande maison, vous devrez vous éloigner du centre-ville. Privilégiez, plutôt, Cheraga qui a, d’ailleurs, un aspect plus pratique, Bir Khadem, Dely Ibrahim, Kouba ou encore Bouzareah. Il faut savoir aussi que dans le quartier d’El Biar, où se trouvent les ambassades, l’accès est assez compliqué.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

2 Commentaires

  1. Un rêve difficile à réaliser en Algerie, avoir son propre chez soi!!! et c mon cas.avec un salaire de 37000 da ç considère comme étant trop pour bénéficier d un logement sociale;et pour AADL trop chère pour moi .en plus il faut attendre 10 ans au minimums. Qui fait je vais me retrouvais dans une situation de SDV moi et ma petite famille .en conclusions 1 2 3 ou vas l Alegerie.

  2. Normalement ils devront mettre fin aux logements sociaux à moins de 24000 da. Et que l OPGI elle même qui doit louer des logements selon la catégorie sociale et arrêtez le massacre actuel.

Comments are closed.