AccueilÉconomieLigne maritime Algérie - Mauritanie : voici les produits de la première...

Ligne maritime Algérie – Mauritanie : voici les produits de la première cargaison à transporter

Algérie – On vous dévoile aujourd’hui, 23 février 2022, ce que transportera la première traversée de la toute nouvelle ligne maritime entre l’Algérie et la Mauritanie.

Le ministère des Transports a annoncé dans un communiqué, mardi 9 février, l’ouverture d’une nouvelle ligne maritime commerciale régulière entre l’Algérie et la Mauritanie. Ainsi, la première traversée entre l’Algérie et la Mauritanie donnera son coup d’envoi dès demain. C’est d’après ce que relate Echorouk.

De ce fait, ce transport par voie maritime acheminera des conteneurs de matériel pharmaceutique à partir de ce 24 février 2022. Dans le détail, le premier voyage sur cette ligne s’effectuera du port d’Alger au port de Nouakchott, à savoir la capitale de ce pays située au bord de l’océan atlantique.

Dans ce sillage, le Groupe algérien de transport maritime (GATMA) veille à respecter toutes les mesures afin d’accomplir cette opération. Celle-ci qui est d’ailleurs en coordination avec les opérateurs économiques concernés, a précisé le communiqué.

Nouvelle ligne maritime : le ministre des Transports donne plus de précisions 

En tant qu’invité de l’émission matinale sur la chaîne Echorouk News, le ministre des Transports, Aïssa Bekkai, a déclaré que son département et le ministère du Commerce ont joint leurs efforts afin d’aboutir à une ligne efficace et permanente. Cette initiative permettra de soutenir la coopération commerciale entre les deux pays voisins, a-t-il expliqué.

Dans ce contexte, le responsable a indiqué que ce projet appuiera celui de la route Tindouf- Zouerate. À savoir, le passage qui va relier l’Algérie à la Mauritanie. Ainsi il s’ajoute également à la route aérienne avec la Mauritanie et le Sénégal. Des projets qui s’inscrivent dans le cadre du soutien à l’activité commerciale vers l’Afrique et de la promotion des exportations. Notamment dans l’optique de l’accord de libre-échange sur le continent.

Finalement, Bekkai a appelé à travailler en coordination avec toutes les sociétés sectorielles spécialisées dans le domaine du transport afin de contribuer et de profiter de leur expérience. Tout en permettant à travers leurs relations d’attirer les acteurs économiques désireux d’exporter leurs produits vers la Mauritanie.

Pour résumer, la nouvelle ligne maritime ouvrira la voie également vers divers pays d’Afrique de l’Ouest. Cependant, le ministre a appelé les spécialistes du domaine à fournir des bases logistiques. En plus des moyens de transport et des services de qualité pour assurer la faisabilité économique et la durabilité.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes