Libye : Vers la signature d’un cessez-le-feu entre Haftar et al-Sarraj

Libye – Haftar et al-Sarraj seraient sur le point de signer un accord de cessez-le-feu en optant pour une solution politique à la crise Libyenne.

En effet, le chef autoproclamé de l’Armée nationale libyenne, le maréchal Khalifa Haftar, et le chef du Gouvernement d’union nationale (GNA) Fayez al-Sarraj s’apprêtent à signer, ce lundi 13 janvier 2020; un accord de cessez-le-feu visant à rouvrir le dialogue en vue d’une sortie de crise politique en Libye.

Selon la télévision publique russe, l’échange entre les deux parties aurait été conclu sous l’égide de la Russie et la Turquie qui ont appelé à la signature de cet accord pour une désescalade dans le conflit fratricide qui déchire le pays depuis quelques années. De plus, la crise risquait de s’exporter au delà des frontières libyennes, en touchant les pays limitrophes à savoir la Tunisie et l’Algérie.

Ankara et Moscou appellent à la « désescalade »

Dans ce sens, le président Turc Recep Tayyip Erdogan a insisté sur la l’urgence de régler la situation en Libye en pointant « la nécessité de mettre fin à l’escalade sur le terrain et garantir un cessez-le-feu durable ».

« Aujourd’hui, à Moscou, sous l’égide des ministres russes et turcs des contacts inter-libyens sont prévus. Il est prévu que al-Sarraj, Haftar et les représentants d’autres parties libyennes [y] participent. »; a déclaré de son côté la diplomatie russe.

Ainsi, le maréchal Khalifa Haftar a été le premier à affirmer que ses forces répondraient favorablement à l’appel au cessez-le-feu initié par la Russie et le Turquie. Fayez el-Sarraj s’est également dit favorable à cet appel qui mettrait fin, dans un premier temps, à la tension inquiétante que connaît la Libye; et toute la région, depuis quelques mois.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes