AccueilPolitiqueGéopolitiqueLibye : Haftar « viole le cessez-le-feu » après la conférence de...

Libye : Haftar « viole le cessez-le-feu » après la conférence de Berlin ?

Libye – Les milices de Haftar auraient « violé le cessez-le-feu » en ce début de semaine, en bombardant « par des obus de mortiers » plusieurs localisations dans le sud de Tripoli.

Les milices du maréchal Khalifa Haftar, commandant en chef de l’autoproclamée Armée nationale libyenne; auraient enclenché plusieurs « bombardements aux obus de mortier Hawn contre les régions de Salaheddine, de Ramla et d’Aïn Zara dans le sud de la capitale »; rapporte l’agence de presse turque Anadolu, qui cite un porte-parole de la contre-offensive lancée par le GNA.

Les milices de Haftar « ont également bombardé la région d’al-Khallatat », située dans le sud de la capitale Tripoli; dans la journée du dimanche 19 janvier; ajoute la même source qui précise en outre, que l’offensive a causé de graves incendies suite à l’explosion de pétroliers.

Il est utile de signaler que ces bombardements perpétrées par les forces de l’homme fort de l’est Libyen interviennent un jour après la tenue de la Conférence internationale de Berlin sous l’égide de l’ONU. Le rencontre s’est soldée par un accord à l’unanimité signé par 16 pays dont l’Algérie; appelant les protagonistes libyens à « respecter le cessez-le-feu ».

Pour rappel, les milices de Haftar avaient décidé de bloquer les principaux terminaux pétroliers localisés à l’est de la Libye; à la veille de la conférence de Berlin. L’opération a paralysé l’exportation pétrolière du pays dans les 4 ports cruciaux pour l’économie libyenne; à savoir Brega, Ras Lanouf, al-Sedra et al-Hariga.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici