Libye : L’Algérie dénonce « la velléité et l’arrogance » de Haftar

Algérie/Libye – L’Algérie a pris position concernant la crise Libyenne, à travers son agence de presse, en dénonçant la « velléité et l’arrogance » du maréchal Haftar.

- Advertisement -

Dans un communiqué rendu public par l’agence de presse officielle (APS), l’Algérie a réagi à la crise Libyenne; en dénonçant avec fermeté les attaques perpétrées par le maréchal Khalifa Haftar; commandant autoproclamé de l’Armée nationale Libyenne (ANL).

Dans ce sens, l’Algérie qualifie l’attaque des mercenaires de Haftar « d’agression inattendue » en vue de prendre la capitale Libyenne, Tripoli où siège le Gouvernement d’union nationale (GNA) de Faiz al-Sarraj; estimant que cette offensive armée constitue « un grave tournant » dans la situation politique et sécuritaire en Libye.

Ainsi, l’Algérie considére que ces incidents, enclenchés par le maréchal belliqueux Khalifa Haftar; ont fait échouer la tenue de la Conférence nationale mi-avril 2019, à Ghadames.

L’Algérie explique en outre, qu’elle défend le « dialogue inclusif » en Libye comme solution pour une sortie de crise en douceur sous l’égide de l’ONU, condamnant en même temps « toute tentative d’ingérence étrangère; dans un souci de préservation des intérêts suprêmes du peuple libyen ».

« Haftar l’arrogant »

Dans le même sillage, l’Algérie a affirmé que l’arrogance du« putschiste Haftar » s’est heurtée à la farouche résistance des troupes du GNA, le contraignant à revoir ses plans d’attaque. Elle estime par ailleurs que l’offensive de Haftar contre Tripoli; qui a d’ailleurs été condamnée par la communauté internationale, n’a fait qu’empirer la crise dans le pays.

Il est utile de rappeler que lors de son dernier discours, le Chef d’Etat Major par intérim, Said Chanegriha, avait répondu, dans un message clair; à toute tentative d’ingérence et de déstabilisation de l’Algérie.

Le Général Chanegriha avait affirmé que l’armée nationale populaire fera tout ce qui est en son pouvoir pour neutraliser « quiconque tente de porter atteinte à la souveraineté nationale [de l’Algérie] ».

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes