L’Association des journalistes sportifs algériens déplore le non-accès de Mazouzi et Mehoui à la conférence de Belmadi

Foot – Suite à l’empêchement de deux pensionnaires d’une chaîne de télévision en Algérie de prendre part à la dernière conférence de presse de Djamel Belmadi, l’AJSA, Association des journalistes sportifs algériens, a carrément sorti les crocs. Elle a poussé un coup de gueule ! Rendez-vous vite ci-dessous pour plus de détails à ce sujet. 

La Fédération algérienne de football (FAF) se retrouve actuellement au cœur de nombreuses critiques. La cause en est attribuée à sa décision de ne pas octroyer d’accréditations à deux journalistes algériens pour la conférence de presse de Djamel Belmadi. Celle qu’il a animée, ce dimanche, au Centre technique national de Sidi Moussa (CTN), à Alger. 

Un procédé que l’Association des journalistes sportifs algériens (AJSA) dit alors avoir du mal à comprendre. Conformément à sa mission d’appui et de soutien au milieu journalistique, la susdite organisation a exprimé sa solidarité. Cela envers les deux reporters qui ont fait l’objet de cette décision. Il s’agit de Mustapha Mazouzi et Kamel Mehoui, sociétaires de la chaîne d’information privée Ennahar TV.  

Dans un communiqué publié dans la foulée de l’événement en question, l’AJSA a ainsi interpellé le président de l’instance dirigeante du football algérien, Charaf Eddine Amara. Dès la première ligne de la missive, le ton est donné. « Encore une fois des journalistes sportifs ont été momentanément interdits d’exercer leur métier d’informer », peut-on en effet lire, en préambule. 

L’AJSA appelle ses journalistes à éviter les controverses 

De nombreux journalistes issus de médias nationaux étaient venus, hier, pour couvrir le discours de Djamel Belmadi. Parmi ces derniers, tous n’ont pas accédé à la salle où allait se tenior l’évènement. Les deux journalistes d’Ennahar TV se sont vus refuser les accréditations nécessaires.

Mustapha Mazouzi et Kamel Mehaoui n’ont donc pas pu accéder à cette rencontre. Tout cela est relaté dans le communiqué de l’AJSA. Cette dernière a de ce fait appelé l’ensemble des instances sportives à permettre libre exercice du travail des journalistes

Ils ont par ailleurs exhorté tout journaliste, acteur et animateur de la sphère sportive nationale, à faire preuve d’un grand professionnalisme. Cela en évitant notamment les polémiques inutiles. « Il est de notre devoir à tous de mettre en œuvre une atmosphère harmonieuse et propice ». C’est ainsi que conclut l’AJSA.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes