L’Algérie va développer un « taxi aérien » Made in Algeria

Algérie – Le ministre de la micro entreprise et des start-ups, Yacine Djeridane; a présenté l’exposé d’un projet portant sur le développement en Algérie d’un « taxi aérien » Made in Algeria, par des « avions légers » et à un « tarif accessible ».

« Le gouvernement a entendu un exposé du ministre de la micro entreprise, des start-ups et de l’économie de la connaissance, relatif au projet de lancement de petites entreprises pour appuyer le transport aérien au niveau des hauts plateaux et du sud de l’Algérie »; indique un communiqué du Premier ministère, sanctionnant la réunion gouvernementale de ce mercredi 6 mai; tenue en visioconférence sous la présidence du Premier ministre, Abdelaziz Djerad.

Le document officiel explique en outre que ce projet, ayant comme « but, notamment, de développer le taxi aérien en Algérie par des avions légers de 6 à 11 places, à un prix abordable via une plateforme digitale; s’inscrit dans le cadre de la dynamisation de l’action économique et sociale au niveau des régions des Hauts plateaux et du Sud. »

Néanmoins, précise la même source qu’en « s’étalant sur la conception du projet et les modalités de sa concrétisation ainsi que son impact sur l’activité économique par la création des petites et moyennes entreprises; il a été mis en exergue la nécessité d’approfondir davantage l’étude de maturation de ce projet »; avant sans adoption finale.

Energie, environnement et patrimoine, également à l’ordre du jour

Dans la même réunion virtuelle du gouvernement, durant laquelle le jeune ministre Djeridane a présenté son projet audacieux de taxi volant; trois autres membres de l’Exécutif, Chems Eddine Chitour, Nassira Benharrats et Malika Bendouda; ont fait de même en exposant des projets dans leurs secteurs respectifs.

Ainsi, une présentation a été faite par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique; concernant la soumission d’un projet de décret exécutif prévoyant la création d’une Ecole nationale supérieure en énergies renouvelables, environnement et développement durable. Cela entre dans le cadre des dispositifs et outils nécessaires à la mise en œuvre de la politique de transition énergétique; énoncée dans le plan d’action gouvernemental.

En sus, le gouvernement a écouté une présentation de la ministre de l’Environnement et des Énergies renouvelables; Benharrats à propos d’un projet de décret exécutif, précisant les modalités de conduite du compte spécial d’allocation n°302-065; intitulé « le Fonds national pour l’environnement et le littoral ».

Ensuite, le gouvernement a auditionné la ministre de la Culture, Bendouda; présentant l’exposé concernant la soumission d’un projet de décret exécutif précisant l’organisation et le fonctionnement du Centre régional en Algérie; pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Afrique, catégorie 2, sous l’égide de l’UNESCO.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes