Lakhdar Bouregaa refuse de répondre aux questions du juge

Coup de théâtre au tribunal de Bir Mourad Rais. Le chef de la Wilaya IV historique, Lakhdar Bouregaa a refusé de répondre aux questions du juge d’instruction, lors de sa comparution aujourd’hui 22 octobre.

Le Moujahid Lakhdar Bouregaa a opté aujourd’hui pour la « défense de rupture ». Ainsi, il n’a pas voulu répondre aux questions du juge en affirmant qu’il ne reconnait « ni les chefs d’inculpation retenus contre lui, ni le système, ni le gouvernement et ni sa justice ». Bouregaa a ajouté par ailleurs qu’il « ne veut pas trahir le hirak ».

Le moudjahid Lakhdar Bouragaâ avait également annoncé par le biais de ses avocats qu’il refusait défendre sa libération avant celle de tous les détenus d’opinion.

« Je refuse toute tentative de libération avant la libération de tous les jeunes du hirak et sans exception. Même si on me propose de sortir, je dirai non », a-t-il clamé, rapportent ses avocats.

Lakhdar Bouregaa, symbole de la révolution populaire

Sur les réseaux sociaux, plusieurs voix s’élèvent pour désigner Lakhdar Bouregaa comme symbole de cette révolution populaire.

Âgé de 86 ans et en détention provisoire depuis le 30 juin, le moujahid est poursuivi pour « outrage à corps constitué et atteinte au moral de l’armée ».

https://www.facebook.com/Latransition2/videos/2543379795892101/

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes