« Laisser les Algériens vaccinés quitter le pays » : La réponse de Berkani

Algérie – Le président du Conseil national de l’Ordre des médecins, Dr Bekkat Berkani revient sur la question de l’autorisation de sortie du territoire national des citoyens algériens vaccinés. Il se montre réticent à cet égard pour le moment.

- Advertisement -

Le président de l’Ordre des médecins a pris la parole dans un entretien accordé au site spécialisé Visa Algérie, ce 3 mai 2021. Mohamed Bekkat Berkani s’est exprimé sur la situation sanitaire en Algérie et les campagnes de vaccination. Il s’est alors prononcé sur l’avenir des dessertes aériennes. Notamment, l’autorisation de sortie du territoire national des citoyens algériens vaccinés.

En effet, on l’a interrogé sur sa position au sujet de l’octroi d’autorisations de sortie du pays pour les Algériens vaccinés. Dr Bekkat Berkani s’est montré réticent au vu de la situation actuelle, dit-il. Il justifie donc cela par le contexte sanitaire dans lequel évolue le pays présentement.

À l’heure actuelle, l’Algérie subit une situation de « détresse vaccinale ». Il est question de ce que note le médecin. Dans ces circonstances, il convient d’abord de fournir des vaccins avant d’envisager une telle démarche. Là encore, c’est ce que préconise le spécialiste.

Le temps de l’adoption de nouvelles mesures sanitaires arrivera, selon le médecin

D’après le même orateur, l’instauration d’un certificat vaccinal dans les aéroports algériens est encore prématurée. Son avis est motivé par la dépendance de ce document de l’accès au vaccin anti-Covid-19 à tous les niveaux de la société.

Toutefois, Bekkat Berkani a précisé que notre pays ne peut pas maintenir indéfiniment ses frontières fermées. Il estime que cette mesure de restriction contre la Covid-19 ne peut pas perdurer dans le temps. D’après la même source, le gouvernement algérien sera forcément amené à prendre le risque et adopter de nouvelles mesures. Et ce, lorsque la situation se calmera dans les autres pays.

Il convient de rappeler que le directeur de l’Institut Pasteur d’Algérie (IPA), Fawzi Derrar en l’occurrence, prévoit le renforcement du confinement en Algérie. Cela, suite à l’augmentation inquiétante des cas d’infection. Il a affirmé avoir abordé ce sujet avec le président de la République.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes