Laeticia et Jalil : les services d’immigration (USA) « menacent » le couple du Franco-Algérien ?

France – Alors qu’ils semblaient vivre le parfait amour et un bonheur sans nuage, la veuve de Johnny Hallyday et son nouveau compagnon se retrouvent actuellement confrontés à un problème majeur qui menacerait leur belle romance. Le couple Laeticia – Jalil, acteur-réalisateur franco-algérien, tiendra-t-il le coup ?

Alors, on vous en parle ce 2 novembre 2021. Le couple que forment Laeticia Hallyday et le Franco-Algérien Jalil Lespert est l’un des plus glamours de la people sphère. Entre regards complices, doux baisers, gestes tendres et déclarations d’amour, les deux tourtereaux font rêver plus d’un. Mais leur histoire est loin d’être simple. La raison en est attribuée à la distance géographique à laquelle ils font face depuis le début de leur idylle.

Fous amoureux, l’acteur-réalisateur français d’origine algérienne, plus précisément kabyle, et sa belle blonde tentent, autant que faire se peut, de gérer une relation à distance. Après un an de vie de couple, Laeticia et Jalil vivent encore entre Paris et Los Angeles. Plus déplaisant encore, les deux amoureux quarantenaires se sont encore éloignés l’un de l’autre au cours de ces dernières semaines.

Une séparation due non seulement aux projets professionnels de Jalil Lespert mais surtout à des soucis administratifs. Faute d’un visa long séjour, l’ex de Sonia Rolland est contraint de se séparer de sa partenaire et la famille recomposée que tous les deux forment avec leurs enfants respectifs. Soit Jade et Joy du côté de Laeticia et Gena, Aliosha et Kahina de celui de Jalil.

Laeticia Hallyday et Jalil Lespert : loin des yeux mais près du cœur !

Le réalisateur de l’excellent film biographique français « Yves Saint-Laurent » ne pourrait donc pas séjourner sur une longue période à Los Angeles où se trouve son nid d’amour. Il ne dispose que d’un visa touriste et serait même contraint d’obtenir le B-2 voyage touristique. Un sésame qui ne lui permet pas d’exercer une activité professionnelle aux États-Unis d’Amérique.

Jalil Lespert ne pourra pas non plus recevoir une rémunération de la part d’une entité américaine pendant toute la durée du séjour. C’est du moins l’information que relate le magazine généraliste France Matin. La même source médiatique précise que l’élu du cœur de Laeticia ne pourrait pas multiplier les allers-retours afin d’éviter toute sanction des services de l’immigration étasuniens.

Le mariage est ainsi la seule issue possible. Il permettra au beau-papa de Jade et Joy Hallyday d’acquérir le droit au séjour permanent sur le sol américain. Les deux amoureux passeront-ils le cap pour faire durer leur love story ? Une question qui reste, pour l’heure, sans réponse. L’idylle du couple le plus hype du moment semble toutefois pouvoir amortir le choc de la distance.

La dernière tendre déclaration de la veuve du Taulier à son bien-aimé en est la preuve. « Dans tes yeux, je vois la beauté qui était perdue en moi, quelque chose de merveilleux dans la façon dont tu me regardes et m’aimes ». C’est ce qu’a rédigé Laeticia Hallyday à l’occasion du 45e anniversaire de Jalil Lespert.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes