AccueilFootKarim Benzema Ballon d'or 2022 : un sacre célébré à l'Algérienne en...

Karim Benzema Ballon d’or 2022 : un sacre célébré à l’Algérienne en pleine cérémonie (vidéo)

Foot – La 66e édition de la cérémonie récompensant le meilleur joueur au monde de la saison était bien différente de celles précédentes, plus folichonne. Une ambiance typiquement algérienne éclose au moment de l’annonce du vainqueur du Ballon d’or 2022, à savoir l’avant-centre franco-algérien Karim Benzema, l’a ainsi marquée. 

Après deux années consécutives de règne de Messi, le trophée doré le plus convoité dans l’univers footballistique change de trajectoire, puisque c’est le deuxième meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid le grand gagnant de cette année 2022. Une distinction qui fait flotter sur un petit nuage Karim Benzema, tout ému lors de la réception de son Ballon d’or, effectuée dans une atmosphère qui n’est pas sans rappeler son origine algérienne. 

Le pur produit du centre de formation de l’OL est donc le nouveau roi du ballon rond. Il a en effet été distingué, ce lundi soir, par unanimité comme le joueur numéro 1 de la planète entière. Ce n’est pas totalement démérité pour celui qui en une saison a réalisé le quadruplé. Soit la Liga, la Coupe du Roi, la C1 de l’UEFA. En plus d’une Ligue des nations avec l’équipe de France. 

De quoi réjouir le principal concerné qui s’est laissé à l’émotion face à Zidane. Celui-ci était alors venu lui remettre le prestigieux prix. Le tout sous les yeux de son entourage, dont ses parents, Wahida, originaire d’Oran, et Hafid, natif de Béjaïa. Emporté dans la joie et la fierté, le clan Benzema a été rattrapé par ses racines Dz lors de la cérémonie du Ballon d’Or 2022, à Paris. 

Benzema reçoit le Ballon d’or 2022 sous des « youyous » algériens !

Pour tout Algérien, qui dit moments de fête dit longs cris aigus et modulés appelés  les « youyou », « zaghrit » ou en berbère « tighratin ». Une tradition qui faisait partie intégrante de la cérémonie de remise du 66e Ballon d’or

Ces derniers se sont ainsi enchaînés pendant de longues secondes pour accompagner le tonnerre d’applaudissements. Celui qui parcourait le Théâtre du Châtelet lorsque KB9 recevait le Graal. Des « youyous » que la machine à buts franco-algérienne voulait savourer avant de prononcer son discours. Ils ont apporté une jolie touche et du panache à l’événement en question. 

« Ces Algériens ! Ils savent toujours comment mettre de l’ambiance », « Mdr je pensais que c’était le baptême d’Ibrahim (fils de Karim) », « Un moment qui restera dans les anales », « De vrais Dz les Benzema ». Il s’agit là de ce qu’on peut notamment lire parmi les commentaires des internautes sur les différents réseaux sociaux. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes