15.9 C
Alger
15.9 C
Alger
vendredi, 19 avril 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureKamel Rekab, un Algérien qui contribue à faire la gloire de la...

Kamel Rekab, un Algérien qui contribue à faire la gloire de la NASA et du Pentagone aux USA

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le chercheur et professeur algérien, Kamel Rekab, a réussi à se faire une place à la NASA et au Pentagone aux États-Unis d’Amérique (USA). Vous voulez en savoir davantage ? Nous vous invitons à lire l’intégralité de notre article du lundi 8 août 2022.

En effet, l’Algérie compte un bon nombre de prodiges, qui ont excellé dans plusieurs domaines, appliqués dans les plus grandes institutions internationales. Parmi ces figures emblématiques du développement de la science, on compte l’Algérien Kamel Rekab qui a réussi à se faire une place à la NASA et au Pentagone aux États-Unis d’Amérique (USA). Découvrez le parcours du célèbre chercheur, relié par le quotidien Echorouk.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce chercheur jouit d’un parcours professionnel aussi remarquable que fructueux. Issu de la wilaya d’Alger, Kamel Rekab a obtenu son diplôme de baccalauréat en 1976. Il a ensuite rejoint l’Université de Bab Ezzouar dans le département des Mathématiques et Statistiques. À la fin de son parcours universitaire à Alger, il a été l’un des premiers de sa promotion, à un très jeune âge.

- Publicité -

Par ailleurs, en guise de récompense pour ses efforts, le chercheur algérien a reçu une bourse d’étude. Où il a pu rejoindre, en 1982, les bancs de l’Université de Stanford en Amérique pour poursuivre son Master. Ce n’est qu’en 1988 que Rekab a obtenu son doctorat en Statistiques à l’Université américaine du Michigan.

Plus de détails sur le parcours professionnel de Kamel Rekab

En effet, titulaire d’un Ph.D en Statistiques, le chercheur a occupé, pendant 17 ans, le poste de professeur de Mathématiques et d’Informatique au Florida Institute of Technology. Kamel Rekab a ensuite terminé sa thèse alors qu’il n’était âgé que de 29 ans. A-t-il déclaré à la susdite chaîne. Après l’obtention de son doctorat, il poursuit ses études pour décrocher le diplôme de professeur, puis de professeur adjoint à l’Université de la Floride.

De plus, le staticien algéro-américain collectionne les inventions. Son parcours professionnel est particulièrement connu pour avoir touché à plusieurs domaines. Comme celui de la médecine, où il a inventé un appareil pour les maladies respiratoires. En plus de sa contribution à la détection du cancer du sein.

- Publicité -

Il a également laissé une empreinte dans l’univers de l’informatique et des technologies modernes. Un éventail d’inventions qui lui ont valu le statut du premier chercheur arabe à avoir contribué à ces innovations. Son expérience lui a offert l’opportunité de rejoindre l’équipage des compagnies aériennes affiliées au département américain de la Défense. Il a également réussi à travailler avec l’agence spatiale américaine de la NASA.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -