AccueilScoop et PeopleLa justice Qatari rejette les plaintes du Maroc contre l’Algérien Hafid Derradji

La justice Qatari rejette les plaintes du Maroc contre l’Algérien Hafid Derradji

eurFoot – Suite aux multiples plaintes du Maroc à l’encontre de Hafid Derradji, la justice Qatari intervient est se prononce en faveur de l’Algérien. Retrouvez davantage de détails à ce sujet dans les prochaines lignes de cet article du 20 février 2022.

En effet, le célèbre commentateur algérien Hafid Derradji a été victime de tas de rumeurs de la part de la communauté marocaine. À présent, la justice Qatari intervient pour mettre fin à cette affaire, en rejetant les plaintes du Maroc contre l’Algérien Hafid Derradji. C’est d’après ce qu’indique le quotidien Echorouk.

Dans ce fait, la justice qatarie aurait écarté, de manière officielle, toute accusation endossée au speaker algérien, Hafid Derradji. Dans le détail, il s’agit d’un recours contre l’honneur des femmes marocaines. Celui-ci a été déposé à l’encontre du commentateur de la chaîne beIN SPORTS. Cela, par des avocats, des journalistes et des citoyens marocains instigués par les autorités de la capitale marocaine, Rabat.

Après investigation, les résultats de l’enquête démentiraient l’incident. Suite à la fausseté des preuves démontrée, les autorités Qatari auraient rejeté l’ensemble des plaintes marocaines contre Derradji. Toutefois, l’État marocain aurait incité sa communauté à Doha à s’en prendre, à nouveau, au speaker sportif Derradji, précise la source précitée.

Hafid Derradji : les résultats de l’enquête Qatari en faveur de l’Algérien

À cet égard, le commentateur de beIN SPORTS aurait accumulé un nombre de deux cents (200) plaintes au Qatar. Cela, de la part de diverses parties, y compris des collègues à lui. Ces derniers auraient été induits en erreur par des allégations électroniques, souligne la même source.

Ainsi, les autorités qataries auraient mené une enquête par l’intermédiaire du département des crimes économiques et électroniques. Et ce, en coordination avec l’administration du réseau social Twitter. Celle-ci consistait donc à vérifier le compte personnel de l’Algérien Derradji.

Cependant, les résultats issus affirment que Derradji n’a nullement émis de messages privés à la fille marocaine présumée. Bien au contraire, ce serait ladite citoyenne qui s’aurait moquée de l’Algérien. De même, la source indique que la fille aurait également insulté la mère de Derradji. Cela, sans que ce dernier lui adresse un mot en retour.

Par conséquent, la justice Qatari aurait dévoilé sa décision, sur la base des faits et résultats collectés. Et donc, la tutelle aurait pris la décision d’acquitter le commentateur algérien de toute plainte à son encontre, et classer ce dossier. Cela, du fait que les preuves présentées ne sont pas fondées. Désormais, l’Algérien Hafid Derradji serait libre de l’ensemble des accusations contre lui, ajoute le quotidien Echorouk.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes