AccueilActualitéAlgérieLa justice algérienne lance une grosse opération de recrutement

La justice algérienne lance une grosse opération de recrutement

Algérie – La justice algérienne a annoncé, hier, l’ouverture d’une opération de recrutement pour les posts de travail suivants. Pour les curieux, ne bougez pas ! On vous en dit plus, juste ci-dessous dans ce numéro du 14 septembre 2022.

La crise sanitaire de la Covid-19 a causé la perte de nombreux emplois. Bonne nouvelle ! On vient, ce mercredi 14 septembre 2022, vous annoncer que la justice algérienne projette un recrutement de plus de 200 personnes dans différents domaines d’activité.

Vous êtes intéressé et vous voulez en savoir davantage ? Ça tombe bien ! On vous livre, dans ce nouveau numéro de Dzair Daily, plus de détails à cet égard. En fait, cette annonce s’est faite, ce mardi, sur la page Facebook officielle du ministère de la Justice. 

Pour toute demande, vous devez préparer un dossier qui contient certains documents. Parmi eux, une demande manuscrite, une copie de la carte d’identité nationale, une copie du diplôme requis avec les bulletins propres au cursus de formation. En plus d’une dizaine d’autres documents. On vous laisse la liste complète, juste ci-dessous. 

justice algérienne recrutement

Dans quels domaines la justice algérienne recrute ?

Comme cité juste avant, il est question de plusieurs types de métier. Le ministère susmentionné recherche notamment 31 secrétaires dans la section de contrôle. Pour les intéressés, vous devez être titulaire d’une licence en sciences juridiques et administratives avec une formation professionnelle d’au moins un (01) an.

Ce n’est pas tout ! Il est également question de recruter 62 contrôleurs. Pour ce poste, les personnes qui postulent doivent être titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme équivalent avec une formation professionnelle d’au moins deux (02) ans. La justice algérienne a pareillement besoin de 138 contrôleurs adjoint. 

Ceux-ci doivent avoir un niveau de 3e année secondaire. En plus d’un diplôme récent (de moins de trois mois) en informatique délivré par une institution de formation publique ou agrée (hors les diplômes de technicien ou technicien supérieur). Les désireux d’occuper ce poste peuvent, par ailleurs, se contenter d’avoir un diplôme en bureautique ou secrétariat avec une formation professionnelle d’au moins un (01) an. 

Pour conclure, il est aussi demandé d’embaucher 37 assistants au secrétariat de contrôle qui doivent avoir un niveau scolaire de 3e année secondaire avec, au moins, une formation préparatoire de trois (03) mois. C’est ce qu’on a pu savoir du même poste Facebook. 

justice algérienne recrutement

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes