AccueilÉconomieDigitalJustice Algérie : le guichet électronique national lancé

Justice Algérie : le guichet électronique national lancé

Algérie – Le ministère de la Justice vient de lancer le guichet électronique national. Dzair Daily vous dévoile tous les détails à propos de ce sujet dans la suite de ce numéro d’aujourd’hui. Apprenez tout, juste ci-après. 

Le ministère de la Justice en Algérie a levé le voile, ce lundi 28 novembre 2022, sur le lancement du « guichet électronique national ». En effet, le département en question a lancé, ce jour, une plateforme digitale établie pour une raison bien précise. Retrouvez plus de détails, dans les lignes qui suivent. 

Au fait, le guichet électronique national permettra de consulter les affaires juridiques et les textes de jugements. Mais aussi, ce portail facilitera le retrait des copies de jugements et celles des décisions rendues par les tribunaux de tout le territoire national. C’est du moins ce qu’a fait savoir le quotidien arabophone généraliste Ennahar dans son édition d’aujourd’hui. 

Toutefois, afin d’accéder aux services du guichet en question, le principal intéressé, son mandataire ou encore son avocat, doivent présenter une demande au préalable. Et ce, en se rapprochant de l’autorité judiciaire la plus proche. Sachant qu’ils doivent être munis d’un document justificatif de leur relation avec le procès ou l’affaire. 

Justice Algérie : plus de détails sur cette procédure

Il est utile de noter qu’après avoir présenté une preuve auprès du siège de l’autorité juridique, le greffier au niveau du guichet unique effectuera une petite recherche. Et ce, au niveau de la base de données des affaires ou décisions. Tout cela afin de faire bénéficier au principal concerné des services de la plateforme numérique, le « guichet électronique national ». 

Par ailleurs, le président de la Chambre nationale des notaires, Reda Benouanane en l’occurrence, avait donné quelques précisions au sujet de la numérisation. Effectivement, ce responsable a déclaré que cela apporte une certaine crédibilité. Mais aussi, la numérisation réduit de moitié les crimes de blanchiment d’argent. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes