AccueilActualitéLe jus Amila vendu en Algérie est dangereux pour la santé ?...

Le jus Amila vendu en Algérie est dangereux pour la santé ? Un ministère ouvre une enquête

Algérie – Après la propagation de la consommation de ce produit par les enfants comme stupéfiant, un ministère a ouvert une enquête sur le jus Amila. Dzair Daily vous dévoile davantage d’informations à ce sujet, dans la suite de ce passage. Apprenez tout, ce 19 décembre 2022. 

L’histoire de la poudre de jus Amila a pris beaucoup d’ampleur ces derniers temps en Algérie. En effet, le phénomène de l’inhalation de cette poudre comme anesthésiant par les élèves s’est répandu, dernièrement, au niveau des établissements scolaires. Ce qui a poussé le ministère du Commerce à ouvrir une enquête. 

Comme mesure de précaution, le ministère du Commerce et de la Promotion des exportations a décidé d’agir et de chercher la vérité qui se cache derrière cette affaire. Dans ce contexte, le département en question a ouvert une enquête au niveau de l’usine pour s’assurer que le produit est conforme au cahier des charges. C’est en tout cas ce qu’a rapporté le quotidien arabophone généraliste Ennahar dans son édition d’aujourd’hui. 

Ce n’est pas tout ! Les services concernés s’assureront sur les dispositions législatives et réglementaires applicables. Mais aussi, la poudre de jus Amila sera également soumise à des analyses précises, en attendant les résultats. Retrouvez les déclarations de la société à propos de ce sujet, juste dans les deux paragraphes ci-dessous.

La société Promasidor réagit sur l’histoire du jus Amila

De son côté, la société algérienne Promasidor avait rendu public un communiqué dans le journal officiel de l’APOCE. Affirmant, dans ce contexte, que la poudre instantanée Amila, utilisée pour la préparation des jus, est bien conforme aux lois. Et ne présente, par conséquent, aucun risque pour la santé.

Quant aux commerçants, ces derniers ont cessé de vendre le produit en question aux enfants. Notamment après la propagation des informations au sujet de cette poudre de jus sur les réseaux sociaux. Notons qu’aucune instruction n’a été établie pour ne pas vendre cette boisson, apprend-on par la même source médiatique. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici