JSK : déclarations de Yarichène à son arrivée en Algérie (vidéo)

Foot – Après s’être longtemps livré à un bras de fer avec Cherif Mellal, Yazid Yarichène est arrivé, ce samedi, au siège historique de la JSK en vue d’entamer sa mission à la tête de la direction et de définir sa stratégie. Le désormais nouveau président a clarifié les contours du projet du club kabyle. On vous les dévoile dans notre édition du 12 septembre 2021. 

Alors que la justice a finalement tranché en faveur des actionnaires de la SSPA de la Jeunesse leur permettant de récupérer le registre de commerce, Mellal a vu son aventure s’arrêter aux commandes de l’écurie kabyle. Conformément aux décisions de l’Assemblée générale extraordinaire, le nouvel homme fort de la JSK est Yazid Yarichène. De nombreux chantiers attendent déjà celui qui veut redorer le blason jaune et vert. 

À l’aube de la nouvelle édition de la Ligue 1, la JS Kabylie doit entamer une révolution profonde au sein du club pour se redresser. Entre dettes et conflits directionnels, les Canaris du Djurdjura en ont vu de toutes les couleurs au cours de la saison écoulée. Mais les choses semblent rentrer petit à petit dans l’ordre avec une réunion du Conseil d’administration (CA) du club. 

Avant d’entamer cette dernière, Yazid Yarichène s’est exprimé devant les médias avec pour objectif de dévoiler son dessein. Sans surprise, le nouveau détenteur du trône présidentiel kabyle entend continuer à faire de la JSK l’un des plus grands clubs d’Afrique. « Nous sommes venus uniquement avec l’intention de travailler avec acharnement afin d’augmenter la valeur du club ». Il s’agit là de ce qu’a confié, en préambule, le président. 

JS Kabylie : Yarichène dévoile son programme et charge Mellal 

Yazid Yarichène n’a pas manqué d’envoyer quelques piques à son prédécesseur. De son avis, Cherif Mellal s’est perdu dans un costume trop grand pour lui. Il le décrit comme étant la principale cause des maux de la JSK. « Son projet est irrationnel. Il est resté sans réponse et n’a pas réussi à convaincre. C’est pourquoi nous nous sommes lancés dans la course au trône ». C’est en effet ce qu’a confié le nouveau patron du club kabyle

Il a en outre affiché son envie de remettre la passion et l’union au cœur du projet du club. Pour lui, rien ne peut passer avant le bien de la JS Kabylie, même pas son ego. « Je n’aimerais évidemment pas vivre le même scénario que le MCO. Si nous devions en arriver là, je n’hésiterais pas une seconde à plier bagage. Ma mission n’est pas de diviser les supporters mais de les unir », a-t-il souligné. 

Pour ceux qui l’ignorent, le MC Oran avait aligné auparavant deux équipes de joueurs avec deux staffs techniques et deux entraîneurs différents. Dans un autre volet, Yazid Yarichène a manifesté son souhait de contribuer à la mise en place d’un style de jeu riche qui corresponde aux passionnés des Jaunes et Verts. Pour ce faire, le dirigeant escompte faire le tri au sein de l’effectif. Mais en conservant tous les joueurs qui sont en coupe d’Afrique.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes