7.9 C
Alger
7.9 C
Alger
samedi, 24 février 2024
- Publicité -
AccueilFootJSK : le coach du club marocain WAC explique son retrait de...

JSK : le coach du club marocain WAC explique son retrait de la conférence d’après-match

Publié le

- Publicité -

Foot – Après le match JSK – WAC, le coach du club marocain s’est retiré soudainement de la conférence de presse. L’entraîneur en question a expliqué et donné les raisons de son retrait surprenant. L’équipe de Dzair Daily vous dévoile tous les détails à ce sujet, dans la suite de cette édition du 23 février 2023.

Furieux, le coach du club marocain du Wydad Casablanca (WAC), Mehdi Nafti, a quitté la conférence d’après-match après la rencontre de son équipe avec la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK). Aujourd’hui, l’entraîneur tunisien donne quelques explications au sujet de son retrait surprenant. Tous les détails sont à découvrir dans les quelques lignes qui suivent.

En effet, les Canaris ont affronté, ce vendredi soir, leurs homologues du WAC. Une rencontre qui rentre dans le cadre de la 2e journée de la phase de poules de la League des Champions africaine. Celle-ci s’est terminée avec un score de (1 – 0) à la faveur des Lions du Djurdjura. 

- Publicité -

Après le coup de sifflet final du duel, une conférence de presse s’est tenue au stade Olympique du 5 juillet d’Alger. Au cours de laquelle le technicien du Wydad Casablanca s’est retiré soudainement. Et ce, après avoir affirmé qu’il s’agissait d’un match assez difficile et compliqué. Toutefois, le coach du club marocain n’avait pas expliqué sur le coup la raison qui l’a poussé à quitter la conférence d’après-match.

JSK – WAC : voici les déclarations du coach marocain après son retrait

Conformément à ce qu’a rapporté le quotidien arabophone Echorouk, Mehdi Nafti, l’entraîneur du WAC, a donné quelques explications dans ce sens. Assurant qu’il a « boycotté la conférence de presse en Algérie et je l’ai laissée ainsi, car les conditions n’étaient pas appropriées pour organiser le séminaire, surtout après la défaite ».

Puis, il a poursuivi son discours afin de féliciter les coéquipiers de Badreddine Souyad. « Je ne l’ai pas fait directement, mais maintenant, je félicite l’équipe adverse, qui a fait un meilleur match que nous, et ce n’est pas dans mes habitudes de ne pas répondre », a-t-il précisé. Pour conclure, le même technicien a tenu à présenter ses excuses. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -