AccueilFootJS Kabylie : Chérif Mellal tacle une nouvelle fois la presse algérienne

JS Kabylie : Chérif Mellal tacle une nouvelle fois la presse algérienne

Algérie – Le président de la JS Kabylie (JSK), Chérif Mellal n’a pas lésiné sur ses mots pour manifester son mécontentement à l’égard de l’attitude de la presse algérienne, qui était absente ce mardi de la conférence de presse. Voici tout, ce mercredi 01 septembre 2021.

En effet, la guerre entre le premier dirigeant de la JSK et les journalistes ne semble pas finir ! Suite à l’absence de la presse algérienne à la conférence du président de la JS Kabylie, Chérif Mellal s’est armé des mots les plus fermes. Cela afin d’adresser un message des plus explicites à l’adresse de la presse algérienne. Voici sans plus tarder, les propos de Mellal, rapportés par le média généraliste Dia Algérie, dans son édition du mardi.

Effectivement, la conférence de presse animée par le patron de la Jeunesse Sportive de Kabylie a été boycottée par les journalistes. Un seul micro était présent, celui de la radio du club. Chérif Mellal n’a pas manqué l’occasion pour riposter à l’attitude des boycotteurs. Fidèle à son tempérament, il a adressé un message explicite à ses adversaires. Déclarant ainsi une guerre par la parole à la presse nationale.

Le message de Chérif Mellal à la presse algérienne

Le conférencier a mené une offensive, dans une escalade verbale l’opposant à quelques journalistes. « La conférence, on l’a organisée pour informer les supporters de l’actualité de la JSK, pas pour les pseudo-journalistes, donc leur présence ou absence ne change rien », a déclaré le patron du club. Chérif Mellal ne s’est pas empêché d’accuser, par la suite, quelques reporters. Ces derniers « viennent juste pour les règlements de compte », s’insurge-t-il.

Ce n’est pas tout ! Le même locuteur a manifesté sa satisfaction de pouvoir mener une conférence sans la présence de ses adversaires. « Pour une fois on a assisté à une conférence tranquille, contrairement aux autres fois où on aurait dit que nous étions dans un poulailler », a-t-il dit. Il s’agit là aussi de ce que rapporte le média généraliste susmentionné.

Le même conférencier a adressé un autre message aux détracteurs de la direction actuelle de la JSK, qui ne ménagent pas Mellal et ses collaborateurs. « Il y a des pseudo-journalistes connus, tant que je suis là, ils ne se rapprocheront jamais de l’équipe, et je leur fermerai encore les portes ».  C’est de cette façon que Chérif Mellal a conclu son coup de gueule.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes