AccueilSociété et CultureJournée de la femme : des Marocaines s’approprient un habit algérien et...

Journée de la femme : des Marocaines s’approprient un habit algérien et déclenchent un tollé

Algérie – En célébrant la journée mondiale de la femme, des Marocaines se sont attribuées un élément du patrimoine vestimentaire algérien, déclenchant ainsi une polémique. On vous en dit plus à cet égard dans la suite de ce numéro.

Souvent, des éléments du patrimoine national font l’objet de pillage de la part de certains citoyens du Royaume chérifien. Une pratique « inéthique » qui a pris des allures accélérées ces derniers temps, tournant à de vives polémiques sur la Toile. Récemment, c’est un habit traditionnel algérien qui a été accaparé par des Marocaines, en fêtant la journée de la femme. Une appropriation « indue » qui a suscité le mécontentement des internautes Dz.

Si vous voulez en savoir plus, nous vous invitons à lire l’intégralité de cette édition du mardi 7 mars 2023. Effectivement, un groupe de citoyennes marocaines a organisé une tournée d’exposition dans la ville de Tanger. Un évènement qui n’est pas passé inaperçu pour les Algériens. Et pour cause, le costume que portaient les participantes.

En effet, ces Marocaines au visage à moitié couvert ont choisi de fêter la journée de la femme en arborant, le célébrissime voile blanc algérien, à savoir le haïk. Il s’agit d’un habit traditionnel Dz et un symbole phare de la révolution algérienne. Il est, en outre, indissociablement lié à la légendaire Bataille d’Alger.

Des internautes algériens réagissent à la tentative d’appropriation du Haïk au Maroc

Lors de leur célébration, les dames chérifiennes ont prétexté « la marocanité » du Haïk. Et ce, au mépris de la vérité historique. En s’enveloppant dans cette longue étoffe blanche, elles ont déclenché un véritable tollé. Exacerbés des tentatives acharnées du vol de l’héritage culturel, des passionnés du patrimoine algérien ont jugé utile de réagir.

Sur le Web, ils ont défendu farouchement l’habit traditionnel. Et ce, en publiant des articles et des images corroborant la paternité de l’Algérie sur cette tenue qui représentait autrefois un symbole de résistance algérienne contre la politique coloniale.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici