AccueilFootLe journaliste Nabil Djellit estime que l'OM aurait dû prendre Belaïli à...

Le journaliste Nabil Djellit estime que l’OM aurait dû prendre Belaïli à la place de Suárez

Foot – Le journaliste sportif Nabil Djellit encense le talent de Belaïli, il estime que ce dernier aurait toute sa place à l’OM, même plus que l’Uruguayen Luis Suárez. Restez branchés, on vous dit tout dans ce numéro du dimanche 6 novembre 2022.

Le journaliste franco-algérien, Nabil Djellit s’est, en effet, exprimé hier sur le réseau social Twitter, comme il le fait si bien, et a commenté la signature de l’international algérien Youcef Belaïli avec l’AC Ajaccio. Ainsi, il regrette que celui-ci n’ait pas signé avec l’OM. Plus encore, il estime que l’Oranais aurait alors pu envoyer l’Olympique de Marseille en 1/8e de finale de la Ligue des Champions.

« Dans le grand plus calme, avec Youcef Belaili, l’OM serait en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Techniquement en un contre un, c’est niveau top club européen… Ce n’est pas Guendouzi dans les 30 derniers mètres ! » a écrit Nabil Djellit sur Twitter. En fait, ce n’est pas la première fois que le journaliste a suggéré dans ces tweets que l’OM devrait penser à recruter le talentueux algérien.

« Quand je vois que l’OM met des 8 millions d’euros sur des Luis Suarez, Luis Henrique, des joueurs moyens et surcotés, alors que ça ne saute pas sur un magicien comme Youcef Belaili. J’ai juste envie de pleurer » a-t-il regretté sur son réseau social.

Un grand Belaïli lors du match Ajaccio – Strasbourg

Il est utile de rappeler que la pépite algérienne a réussi, presque à lui seul, de faire une remontada. C’était face à Strasbourg lors de la 14e journée de Ligue 1 française. Entre la 33e minute et la mi-temps, l’ACA a inscrit la bagatelle de quatre (4) buts. Dont deux (2) sur penalty par le natif d’Oran, un de Mounaïm El Idrissy. Et un dernier de Riad Nouri sur un service d’encore et toujours de Belaïli.

L’Algérien, arrivé en mi-octobre en Corse en tant que joker, a même manqué un autre penalty en seconde période. Cela, pour maintenir le suspens jusqu’à la fin dans ce match riche en rebondissement. Néanmoins, la rencontre a largement été remportée et avec brio par Belaïli et ses camarades sur le score de 4-2.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes