Le journaliste Karim Boussalem est décédé du covid-19 ce 25 juillet 2021

Algérie – Notre pays a perdu, aujourd’hui 25 juillet 2021, un de ses journalistes les plus renommés, à savoir Karim Boussalem décédé du covid-19. Dzair Daily vous révèle plus de détails.

En effet, l’Algérie est, depuis ce matin, en deuil après le décès du journaliste algérien Karim Boussalem suite à sa contamination au covid-19. Âgé à peine de 49 ans, le journaliste à la télévision nationale a rendu l’âme après s’être battu quelques jours contre la maladie. C’est du moins ce qu’a confié le frère du défunt, aujourd’hui, au quotidien arabophone Ennahar.

Dans le détail, Karim Boussalem a succombé suite à sa contamination au coronavirus. De ce fait, le présentateur Tv a été conduit en urgence à l’hôpital de Tizi Ouzou. Après cinq (05) jours d’hospitalisation, le virulent virus a finalement eu raison de Karim qui s’est incliné face à plus fort que lui.

L’Algérie n’a pas encore fait le deuil de Slimane Bakhlili décédé plutôt dans le mois pour perdre de nouveau un autre brillant journaliste. Face à cette triste nouvelle, de nombreux collègues et artistes algériens ont été surpris d’apprendre ce drame. Ils ont donc témoigné de leur profond chagrin face à cette énorme perte.

Talentueux et connu pour son professionnalisme, Karim Boussalem a beaucoup donné dans le domaine du journalisme en Algérie. Il restera pour cela gravé à jamais dans les esprits des Algériens qui en plus de sa famille viennent de perdre un brillant journaliste.

Les Algériens attristés rendent un dernier hommage à Karime Boussalem

Peinés par cette nouvelle, de nombreux citoyens ont tenu à se manifester sur les réseaux sociaux afin de laisser quelques mots à l’égard de Karim Boussalem. En effet, en quelques minutes seulement près de 3.500 personnes ont commenté sous le poste Facebook du quotidien susmentionné qui annonçait la terrible nouvelle du décès.

La plupart d’entre eux ont rédigé sous ladite publication « à Dieu nous appartenons et à lui nous retournons ». Un autre internaute a, quant à lui, pris le temps de rendre un vibrant hommage au journaliste. Cela en témoignant de sa profonde tristesse face à cette perte.

Il a, en outre, rédigé : « Il n’y a de force ni de puissance qu’en Dieu. L’Algérie vient de perdre un de ses talents les plus précieux et les plus fidèles à ce pays bien-aimé. Que Dieu tout puissant t’accorde sa sainte miséricorde ». En ce qui concerne l’heure et le lieu de l’enterrement, les proches du défunt ne se sont pas encore exprimés à ce propos. Ils le feront probablement dans les prochaines heures.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes