Un journaliste égyptien souhaite éviter l’équipe d’Algérie lors du match barrage

Foot – Parmi les personnes craignant de se retrouver en face de l’équipe d’Algérie lors du match barrage de la Coupe du monde 2022, un célèbre journaliste égyptien.  Voici l’information au complet, ce 20 novembre 2021. 

Ils sont nombreux à craindre de se retrouver face à la sélection algérienne ! Grâce à son match nul face au Burkina Faso (2-2), l’Algérie a remporté le groupe A de la zone d’Afrique. Elle jouera sa place au Qatar sur un match barrage, en aller et retour. L’Égypte figure parmi les équipes qu’elle pourrait affronter. C’est pourquoi le journaliste égyptien Ahmed Shobair a exprimé son souhait d’éviter l’équipe d’Algérie lors du match barrage. 

Sans surprise, l’Algérie fait partie des 10 nations qui se disputent les cinq (5) places africaines qualificatives pour le Mondial 2022 au Qatar. L’équipe nationale a bien fait du chemin pour en arriver là. L’étape la plus difficile reste à franchir avec cette phase des barrages prévus en mars prochain. Le quotidien Echorouk relate l’information. 

L’ancien joueur égyptien appréhende une confrontation à « l’actuellement meilleure équipe du continent africain » a-t-il confirmé à plusieurs reprises au sujet des Fennecs. Selon lui, l’équipe algérienne se compose de joueurs dont le talent individuel pouvant faire toute la différence. Citant, Raïs M’Bolhi, Riyad Mahrez, Baghdad Bounedjah, Djamel Benlamri, Ismaël Bennacer et Sofiane Feghouli.

La possibilité d’un nouveau choc Algérie-Égypte ? 

Pour l’Algérie, cinq (5) adversaires potentiels sont au menu. Il s’agira notamment de l’Égypte, la République Démocratique du Congo (RDC), le Ghana, le Cameroun et le Mali. Des équipes redoutables à éliminer peu importe qui se retrouvera en face. Puisque l’enjeu est de taille. Le billet d’accès à la prochaine Coupe du Monde. 

Il est utile de rappeler que la procédure du tirage au sort des cinq matchs de barrage sera effectué le 18 décembre prochain. Les Verts sont déjà sûrs de ne pas affronter le Sénégal (1er continental). S’éviter un derby maghrébin face à la Tunisie et le Maroc. Et ne pas hériter du Nigeria.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes