AccueilFootJoueurs de foot algériens à Tel-Aviv : la controverse ne désarme pas

Joueurs de foot algériens à Tel-Aviv : la controverse ne désarme pas

Foot – Des joueurs internationaux algériens se déplacent à Tel-Aviv pour affronter des clubs de l’État sioniste, il s’agit d’un sujet qui suscite la controverse en Algérie. Dzair Daily vous en dit tout, dans la suite de cette édition du 22 août 2022.

Alors que certains joueurs algériens refusent d’affronter des équipes israéliennes, d’autres se retrouvent dans l’obligation de s’envoler à Tel-Aviv avec leurs clubs. Cette histoire a suscité la controverse dans le pays ainsi que sur la Toile. Sachant que les Algériens ainsi que d’autres arabes ont tendance à boycotter tout ce qui se rapporte à l’État sioniste. Nous vous dévoilons toutes les informations relatives à ce sujet, juste ci-après.

Ces derniers jours, c’est le match aller de l’OGC Nice contre le club israélien Maccabi qui a créé l’évènement sur les réseaux sociaux. En effet, l’équipe niçoise a affronté son homologue de l’« Israël » à Tel-Aviv dans le cadre de la Ligue Europa Conférence de l’UEFA. 

Au fait, les coéquipiers de Youcef Attal se sont retrouvés obligés de se déplacer vers les territoires palestiniens occupés. Notons par ailleurs que parmi ceux qui n’ont pas mis leur avenir footballistique en danger et se sont envolés pour jouer contre des équipes israéliennes, nous pouvons citer, entre autres, Andy Delort, Billel Brahimi ainsi que Amine Gouiri. 

S’envoler à Tel-Aviv pour le foot : certains anciens joueurs s’expriment

Effectivement, plusieurs experts n’ont pas hésité à donner leurs avis vis-à-vis de ce sujet à de nombreuses controverses. Comme l’ancien footballeur international Arafat Mezouar, qui a déclaré : « Si j’étais à la place de nos professionnels, j’aurais refusé de jouer contre des équipes de l’État sioniste ». C’est du moins ce qu’a rapporté le quotidien arabophone généralisé Echorouk dans son numéro d’aujourd’hui. 

Au moment où Abdesslam Benabdellah, qui n’est autre que le natif de la wilaya d’Oran qui évoluait au poste de gardien de but en équipe d’Algérie, a souligné : « Chaque joueur est responsable de ses décisions, et je ne peux juger aucun d’entre eux ». Ajoutant qu’ « une fatwa doit être mise en évidence à cet égard ». 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes