AccueilFootJoueurs algériens du championnat tunisien mis sur le banc de touche pour...

Joueurs algériens du championnat tunisien mis sur le banc de touche pour un motif surprenant

Foot – Une polémique a éclaté au sein du championnat tunisien après que des joueurs algériens ont été mis sur le banc de touche. Découvrez tous les détails dans la suite de cet article du lundi 25 avril 2022.

Il est parfois difficile d’alterner entre sa vie professionnelle et  sa religion. C’est le cas notamment de deux (02) joueurs algériens qui évoluent au sein du championnat tunisien. Il s’avère que ces derniers ont été mis à l’écart lors du championnat tunisien. La cause va vous paraître surprenante ! Nous vous invitons à lire la suite de cet article.

En effet, les joueurs de confession musulmane trouvent parfois du mal à s’adapter pendant le mois de ramadan. Surtout s’ils évoluent au sein des équipes non-musulmanes. Ainsi, ils se retrouvent confrontés à un dilemme pour mieux gérer leur jeûne. S’abstenir de jeûner ou continuer cette pratique malgré les difficultés ? Telle est la question que se pose la plupart des adeptes du football.

Au fait, deux (02) joueurs algériens pensionnaires du championnat tunisien se sont retrouvés dans une situation assez critique. En tant que joueurs musulmans, Toufik Addadi et Abdelhakim Amokrane, ont décidé de ne pas s’abstenir de jeûner pendant le dernier match de leur club. Comme mentionné par Echorouk, trois autres joueurs se sont également engagés à jeûner. À savoir Seifeddine Mahouachi, Noureddine Chortani et Omar Bouraoui.

La décision de l’entraîneur a provoqué une polémique au championnat tunisien

En effet, suite à la décision prise par les cinq joueurs, dont deux Algériens, l’entraîneur de l’Union Sportive monastirienne (US Monastir), Faouzi Benzarti, a pris partie. En fait, à l’image des trois autres joueurs, le Tunisien a exclu les deux joueurs algériens, en raison de leur insistance à jeûner pendant le match.

Ainsi, le coach les a écartés des entraînements avec la sélection. Par ailleurs, cette décision prise par l’entraîneur du club de Monastir a déclenché une polémique au sein du championnat tunisien. D’autant plus que les supporters dudit club espéraient voir Addadi et Amokrane, déjà mis sur le banc de touche.

Cela pour contribuer à pencher la balance du côté de l’USM. De plus, les adeptes du football estiment que l’exclusion des cinq joueurs est un « mauvais choix » de la part du septuagénaire. Ainsi, que cela pourra influer sur les résultats souhaités.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes