JM 2022 : les médaillés d’or auront le soutien de l’État pour les JO 2024

Algérie – L’État se chargera d’accompagner les médaillés d’or, lors des JM 2022 d’Oran, pour une meilleure préparation aux JO 2024. Dans le numéro du 26 juillet 2022, nous vous livrons tous les détails à cet égard.  

En effet, l’État algérien se chargera d’accompagner les sportifs médaillés d’or aux JM pour une meilleure préparation aux JO 2024. C’est là ce qu’a relaté Algérie Presse Services (APS) des propos du ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrazak Sebgag. Sachant que ce dernier s’est exprimé, ce mardi 26 juillet 2022, lors de la réunion d’évaluation de la participation algérienne aux JM 2022, à Alger.

Il a, avant tout, déclaré : « Nos athlètes ont réalisé des résultats sans précédent dans les annales du sport algérien ». Ajoutant ainsi : « Ce qui nous pousse à réadapter notre vision de l’avenir, en fixant des objectifs par rapport aux prochaines échéances ». Notamment en faisant référence aux Jeux Olympiques 2024. Des propos tenus à la présence des Fédérations algériennes et le président du Comité Olympique et Sportif Algérien (COA), Abderrahmane Hammad.

Le ministre a proclamé hautement la valeur des athlètes ayant honoré l’Algérie ainsi que leur staff technique et médical, toujours selon la même source. En outre, l’intervenant a mis le point sur la nécessité d’effectuer une feuille de route pour prévoir les rendez-vous sportifs à venir. Et ce, compte tenu d’un diagnostic objectif de la participation algérienne en notant les éventuelles lacunes pour avancer.

JO 2024 : l’élaboration d’un environnement opportun pour les athlètes algériens

Le ministre Sebgag a, d’ailleurs, attesté : « 12 Fédérations sportives sur les 24 présentes aux JM d’Oran, ont obtenu des résultats ». De quoi booster les responsables afin de trouver les raisons du manque de résultats auprès des Fédérations concernées. « Et essayer d’y remédier en prenant les décisions adéquates », a-t-il proféré.

Le responsable du secteur sportif a pour objectif d’instaurer un environnement favorable pour garder le haut niveau démontré aux JM, à Oran. Cela, dans l’approche des Jeux Olympiques 2024 de Paris. Selon l’APS, pour le ministre, l’équilibre au cœur de la famille sportive est un critère majeur à toute tactique.

Pour rappel, les JM 2022 d’Oran ont réuni 3.390 sportifs de 26 pays différents qui ont participé dans 24 disciplines. Il faut savoir que l’Algérie a décroché au total 53 médailles dont 20 d’or, 17 d’argent et 16 de bronze. Mais ce n’est pas tout ! Elle a terminé 4e au classement général par nations. Un score et un accomplissement sans égal de la participation algérienne aux JM.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes