Société

Jilbeb ta femme : Campagne pour voiler les Algériennes, un vidéaste réagit

0
jilbeb femme compagne algériennes
S'abonner :

Algérie – « Les filles ! Nous allons mener une campagne nationale sous le slogan « Jilbeb ta femme » pour inciter les hommes à voiler leurs femmes algériennes. « Tout le monde y participera, et votre récompense vous sera attribuée par Allah ». C’est, en somme, ce que dit une publication Facebook (page Al Jawhara Es-sunnia, « le Bijou sunnite ») d’une prédicatrice salafiste très présente sur le web, et à laquelle un youtubeur a su répondre avec légèreté et humour, mais intelligemment et avec beaucoup de pertinence.

Le militantisme des défenseurs d’un islam « rigoriste » ne se fatigue pas. En Algérie, des spécialistes ou de simples observateurs sont en fait allé jusqu’à dire qu’en politique ou dans la société civile, les islamistes (tous courants confondus) sont les plus actifs et les plus motivés. Les salafistes, des « puritains » qui prônent un modèle de société copié de celui d’Essalaf Essaleh (les pieux prédécesseurs), le sont particulièrement. #Jilbeb_ta_femme, qui est une campagne lancée, dans l’objectif ultime de toucher toutes les Algériennes, incitant chacun à voiler sa femme d’un Jilbab (Jilbeb ta femme), montre d’une certaine manière la véracité, même partielle, de cette donne.

Dans la section commentaires, un débat théologique, sans fin, fait rage. Les uns réclament simplement les preuves scripturaires tirées des textes sacrés de l’islam. Alors, on ramène les hadiths contenus dans les différents Sahîh. Mais les plus téméraires exigent la mention de l’obligation du Jilbab ; cité explicitement dans le Coran. C’est là que sera déballé le verset 59 de la sourate Al-Ahzab. Cependant, l’interprétation (tafsîr) de ce texte coranique constitue un point de divergence ; parmi les internautes, comme ce fut le cas chez une grande partie des savants de la Oumma avant eux.

البنات راح نديرو حملة وطنية تحت شعار #جلبب مرتك الكل يشارك واجركم على الله#منقول

Publiée par ‎اڵجۆهڕة اڵسنیة‎ sur Lundi 24 août 2020

#Jilbeb_tes_yeux : Réponse intelligente d’Amine Khatir

Le youtubeur et comédien du stand-up algérien, Amine Khatir, a tourné en dérision les propos ; et les idées véhiculées dans la campagne de « Jilbeb ta femme ». Démarrant du postulat, défendu par les salafistes, selon lequel la femme musulmane, et donc algérienne par extension, doit cacher les formes féminines de son corps ; dans le but d’éviter d’éveiller le désir sexuel chez les hommes, le comédien propose sa propre lecture. Force est de constater que la vision de la campagne, avant qu’elle soit culpabilisante par rapport aux femmes ; elle est insultante vis-à-vis des hommes ; qui sont perçus comme des individus soumis entièrement à leurs instincts primaires et envies pulsionnelles.

C’est d’ailleurs ce que dénonce le jeune artiste qui se demande si l’homme, au lieu de mettre un voile sur les femmes ; en mettrait tout bonnement un sur ses yeux à lui. « J’ai eu l’idée de lancer un autre hashtag, raconte-t-il alors. Je me suis dit pourquoi pas toi, tu ne Jilbeb pas tes yeux mon frère le citoyen charmant ? C’est une question innocente. Dès que tu vois les cheveux d’une femme, l’excitation prend possession de toi ! T’es un animal toi ? T’es crée pour dévorer des proies ? ». 

Beaucoup de jeunes femmes, ou surtout d’adolescentes, évoluant à un âge où les questions relatives à l’identité et celles existentielles sont fréquentes, peuvent en effet être séduites par ce discours qui promet la transcendance et la pureté. Ci-dessous, l’intégralité de la vidéo de l’humoriste ; pouvant effectivement représenter un rempart contre le radicalisme religieux qui, malheureusement, s’offre souvent en réponse ; aux aspirations profondes d’une génération ; qui vit dans un monde, d’aujourd’hui, frappé par la « soif spirituelle ».  

Vidéo retirée par l’auteur « sous pression »

Hélas, le youtubeur a retiré sa vidéo après avoir été confronté, selon ce qu’il dit, à de la violence verbale. Ainsi, « par respect pour les téléspectateurs, en particulier les conservateurs d’entre eux, j’ai supprimé la dernière vidéo, a-t-il écrit sur sa page Facebook. C’était un malentendu […] des gens attaquent quiconque sous prétexte de sensibilité religieuse ».

Article recommandé :  Algérie / Importations : Abrogation de la demande de franchise douanière

Énergie : L’Algérie doit renoncer au « Projet Desertec », estime Attar

Article précédent

Tunisie : Un Algérien fuit du centre de confinement après son rapatriement

Article suivant

Lire aussi

Commentaires

Comments are closed.