Jeux olympiques : Le marocain Youness Baala (box) mord son adversaire

Sport – Un jeune boxeur marocain a voulu rééditer l’un des spectacles les plus indignes et fous de l’histoire de la boxe. Le porte-drapeau du Maroc pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020, Youness Baala, l’a joué comme Mike Tyson en tentant de mordre son rival en plein combat.

Il a craqué et presque croqué l’oreille de son adversaire ! Un air d’Iron Mike a flotté, ce 27 juillet 2021, sur le ring de l’Arena Kokugikan de Tokyo. Lors du huitième de finale de l’épreuve masculine de boxe des poids lourds (-91) des Jeux olympiques 2020, le jeune marocain Youness Baala a complètement perdu les pédales. Il a failli donner un coup de morsure fatal à son challenger néo-zélandais. 

Tout féru de boxe qui regarde un combat professionnel s’attend à assister à quelques dérapages émotionnels mais certainement pas à voir un boxeur mordre son adversaire. Sauf que quand Youness Baala est dans le ring, là, tout est apparemment possible. À la reprise du troisième round, le pugiliste marocain de 20 ans a eu du mal à dompter ses émotions. 

Frustré de ne pas dominer, à court de mots, il n’hésite pas à refaire le geste, malheureusement déplorable, du roi du K.O, Mike Tyson. Mais heureusement, le Néo-Zélandais David Nyikaa a eu le bon réflexe. Il a réussi à échapper à l’attaque à temps. Une tentative de morsure, réalisée par Youness Baala, alors qu’il ne restait que trente secondes avant la cloche.

Youness Baala pris en aversion sur les médias sociaux 

En une fraction de seconde, le duel entre le Marocain et le Néo-Zélandais est passé d’un combat de boxe à une scène d’horreur. Malgré tout, le match s’est poursuivi et Baala est vite revenu à la raison et a arrêté ses folies. « Je ne pense pas que l’arbitre l’ait vu. Heureusement, il avait son protège-dents et j’étais un peu transpirant ». C’est en effet ce qu’a expliqué le porte-drapeau de 25 ans de la Nouvelle-Zélande, sur un ton de reproche. 

Et ce n’est pas la première fois que le double champion du Commonwealth est victime d’une tentative de morsure de la part de son concurrent. « J’ai déjà été mordu à la poitrine aux Jeux du Commonwealth. Mais là quand même, il s’agit des Jeux Olympiques », a-t-il en outre déploré. David Nyika a finalement remporté sa confrontation. Il a empoché son billet pour les quarts de finale des épreuves de boxe des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Le jeune boxeur n’a pas fait dans la demi-mesure face à Youness Baala et a triomphé aux points 5-0. Les images du geste du porte-drapeau marocain font le tour de la toile. Une séquence qui suscite forcément l’indignation des supporters de Nyika. Digne en toutes circonstances, ce dernier a tenu à calmer les choses. « La frustration qu’il a pu ressentir, fait partie du sport ».

Le Marocain risquera-t-il gros après sa faute ?

Il s’agit là d’un message qu’a souhaité faire passer le natif d’Hamilton sur son son compte Twitter. Le geste de Youness lui a valu une disqualification symbolique. Les officiels ont effectivement déterminé que le pugiliste marocain avait très clairement l’intention de commettre une faute irréparable. Après avoir raté son coup, il écope d’une légère sanction.

Cet incident a rappelé à plus d’un le surnommé « The Bite Fight », qui veut littéralement dire le combat de la morsure. Au cours de cette rencontre en 1997, le géant Tyson avait, rappelons-le, arraché un morceau de l’oreille de son rival Holyfield lors d’un accrochage. L’ancien champion du monde en catégorie poids lourds a lui aussi été sanctionné. Sa licence de boxe lui avait ainsi été retirée par la commission pendant quinze mois.

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes