Jeux Olympiques : un Athlète Algérien victime de racisme par Allemand

Algérie – Le cycliste Algérien, Azzedine Lagab, a été victime de racisme, aux Jeux Olympiques de Toky, un responsable Allemand serait à l’origine de cette discrimination. Dzair Daily vous expose les circonstances de cet incident ce jeudi 29 juillet 2021.  

C’est lors de l’épreuve de cyclisme contre-la-montre aux jeux olympiques de Tokyo que l’athlète Algérien, Azzedine Lagab, a été cible de racisme par un responsable Allemand. Tandis que l’Algérien et l’Erythréen Amanuel Gebrezgabihier ont devancé l’Allemand Nikias Arndt, le directeur sportif de l’équipe d’Allemagne de cyclisme, Patrick Moster, essaye d’encourager son coureur. 

Les encouragements de ce responsable n’avaient rien d’innocent. C’est, en effet, pris sur le fait en étant filmé qu’il crie « Rattrape les chameliers ». Une directive de nature raciste que condamne le président de la fédération Allemande de cyclisme, Rudolf Scharping.

L’agence d’informations sportives allemande Sport-Informations-Dienst a relaté les dires du président face à cette situation. Nous citons « Ces propos sont inacceptables, nous allons devoir nous entretenir avec lui à l’issue des J.O ». L’entraîneur allemand recevra donc de lourdes sanctions, selon la filiale de l’Agence France-Presse (AFP). 

Qu’en est-il de la réaction du Comité olympique allemand ?

À cet effet, le Deutscher Olympischer Sportbund, communément appelé le Comité olympique allemand a réprimandé l’entraîneur allemand. D’ailleurs, Alfons Hörmann, le président de ce même comité, s’est exprimé à cette occasion. Il dénonce l’acte de Moster qui n’a rien à voir avec les valeurs de l’équipe allemande. Cette dernière, dit-il, incarne les valeurs de l’Olympisme, ainsi que la tolérance et le franc- jeu.

Le cycliste allemand de son côté, également, juge que les propos de son entraîneur sont inacceptables. C’est ainsi sur Twitter qu’il écarte tout lien avec les propos racistes tenus par son responsable. Rappelons, par ailleurs, que Nikias Arndt a terminé à la 19e place à 3 min 45 sec de Roglic, le vainqueur Slovène de contre-la-montre.

En tentant de sauver la face, le directeur sportif, Moster, s’excuse à la télévision en direct. C’est, donc, à l’agence SID, qu’il déclare regretter d’avoir prononcé une telle chose et s’en excuse auprès des cyclistes. C’est à l’issue des J.O que des sanctions pourraient être prévues. C’est ce dont nous informe la même source.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes