Jeux Olympiques 2021 : voici pourquoi les Algériens n’ont pas eu de médailles

Algérie – Lors d’une émission diffusée sur le petit écran, l’ancien médaillé olympique Ali Saïdi-Sief donne son avis sur la performance des athlètes algériens aux Jeux Olympiques 2021.

En effet, le vice-champion olympique du 5.000 m aux Jeux olympiques de Sydney s’est manifesté hier. Cela, à l’issue d’une entrevue diffusée sur la chaîne d’information Ennahar TV. Dzair Daily va vous relater, aujourd’hui 03 août 2021, ce que pense Ali Saïdi-Sief du parcours des Algériens à l’édition de cette année des Jeux Olympiques.

L’ex-médaillé olympique a donc confié que ce fiasco des athlètes de notre pays aux J.O de Tokyo était « prévisible ». Ces défaites consécutives ne l’étonnent donc pas plus que ça. Selon lui, « l’Algérie n’est pas une puissance sportive dans le monde ». La principale cause de cette défaillance est que « ces derniers temps, les responsables sportifs se contentaient de gagner des médailles au niveau arabe ou africain. Ils n’avaient donc pas d’ambitions plus larges ». 

C’est là ce qu’a confié le même intervenant. Il continue en déclarant que « la politique du sport en Algérie était basée sur le bricolage ». Tout en affirmant qu’il y a « une absence totale de politique formation et de suivi des athlètes ». Cela, malgré l’existence de quelques infrastructures dont le nombre reste, pour le moment, insuffisant. C’est aussi ce qu’a prononcé l’ex-champion algérien.

Ali Saïdi-Sief s’exprime sur le retrait de Taoufik Makhloufi

Pour cette édition des Jeux Olympiques, beaucoup d’espoirs se reposaient sur le spécialiste des courses de demi-fond. À savoir, Taoufik Makhloufi. Cependant, et contre toute attente, celui-ci décide de se retirer à la dernière minute. Une résolution qui encore une fois était « prévisible » aux yeux d’Ali Saïdi-Sief.

Et pour cause, l’invité d’Ennahar Tv dit que Taoufik Makhloufi avait très peu de chances de décrocher une médaille durant ces J.O. Cela, car le jeune athlète de 33 ans est resté en Algérie pendant plus d’un an sans participer à aucune rencontre internationale. Ce qui accentuait les doutes de la non-participation aux J.O de Tokyo du vice-champion du 800 et du 1.500 mètres lors des J.O de 2016, à Rio de Janeiro.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes