Jeux méditerranéens Oran 2022 : voici comment sont formés les bénévoles par la Protection civile (vidéo)

SportÀ trois mois du coup d’envoi des Jeux méditerranéens (JM) 2022 qui se tiendront à Oran, de nombreuses étapes de préparation s’enchaînent de manière à faire de cet évènement un succès. Les acteurs du service de secours s’invitent, eux aussi, dans la danse. Rendez-vous vite ci-dessous pour obtenir de plus amples détails à ce sujet. 

Initialement prévue à l’été 2021 et reportée d’une année en raison de la pandémie de Covid-19, la dix-neuvième (19e) édition des Jeux méditerranéens (JM) se tiendra du 25 juin au 5 juillet 2022 à Oran, capitale de l’ouest algérien. De nombreux athlètes originaires de vingt-six (26) nations du bassin de la Grande Bleue sont attendus pour cette compétition de taille. 

Plus de quatre mille cinq cents (4.500) participants seront en effet présents sur l’ensemble des sports. Ledit tournoi méditerranen comptera vingt-quatre (24) disciplines réparties en deux cents quatre épreuves (204). De quoi animer donc l’été des citoyens algériens et des passionnés de sport du monde entier. En attendant son coup d’envoi, quelques dernières finitions se succèdent harmonieusement. 

Cela tant au niveau du complexe sportif olympique d’Oran qu’en dehors. Les autorités algériennes semblent avoir pensé à tout pour le bon déroulement de cet évènement. Sites d’hébergement et de compétition des athlètes, optimisation des routes, sécurité sanitaire des sportifs, elles ne veulent laisser rien au hasard et consacrer à chaque point plus de temps qu’elles n’avaient l’habitude de le faire auparavant. 

JM d’Oran : la sécurité en première ligne ! 

La chaîne de télévision privée Ennahar TV a détaillé le dispositif de sécurité mis en place à l’occasion des Jeux méditerranéens (JM) 2022, à la faveur d’un bref reportage vidéo. Ces derniers ne sont pas seulement stressants pour les athlètes et ceux qui les encadrent. Ils le sont également pour les équipes chargées de leur tenue, à l’instar de la Direction de la Protection Civile (DPC) de la wilaya d’Oran. 

Cette dernière s’attèle actuellement à élargir son vivier de volontaires. Elle a récemment lancé nombre de mesures à la conquête des représentants de la société civile. Une opération réussie, puisque le service public semble remédier à l’érosion du volontariat dont il a longtemps souffert. Des hommes et des femmes de tous âges se rendent, chaque jour, en très grand nombre à ses ateliers pédagogiques. 

Ces ateliers donnent naissance à l’apprentissage des gestes élémentaires de secours à travers des mises en situation, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous. « Ces nombreux bénévoles formés auront le plaisir de couvrir les Jeux méditerranéens d’Oran. Nous ferons en sorte de les former notamment à l’extinction des départs d’éventuels feux ». Il s’agit là de ce qu’a déclaré un sapeur-pompier de la ville d’Oran. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes