Cette jeune algérienne décroche un prix international d’intelligence artificielle (vidéo)

Digital – Retrouvez l’histoire d’Assile, une jeune algérienne qui est parvenue à décrocher le prix international d’intelligence artificielle. Ça se passe dans la suite de notre édition du lundi 9 mai 2022. 

La liste des enfants d’Algérie reconnus pour leur surdouance au niveau mondial compte désormais un nouveau membre. Il s’agit d’une jeune algérienne qui a décroché un prix international d’intelligence artificielle, selon la chaîne de télévision El Bilad.

Âgée de 12 ans seulement, cette adolescente surdouée originaire de Constantine a pu inscrire son nom en gras dans le monde de l’invention et l’intelligence artificielle. Dans sa déclaration au média précité, elle a révélé les grandes lignes du projet qui lui a permis d’obtenir cette consécration internationale. 

Dans le détail, Assile a indiqué que son projet présenté lors d’une compétition consiste en un espace dénommé « Smart classroom management and assessement ». Soit, un plan qui permet, en premier lieu, d’identifier les élèves avant de marquer les présents et les absents. Ce qui facilite notamment la tâche à l’enseignant et l’aide à centrer son attention uniquement sur les activités pédagogiques.

Le quotidien à l’ère digitale : une stratégie favorable au développement d’une nation, selon Assile

Selon la tête de génie algérienne, la partie la plus intéressante de son invention réside dans le fait d’évaluer à la fois l’élève et l’enseignant. Et cela, par le biais de techniques d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique. Ce qui est désigné en anglais par la formule « machine learning ».

Cette brillante idée développée par la constantinoise a été vivement saluée. Elle lui a valu le prestigieux prix international d’intelligence artificielle. Il est important de souligner par ailleurs que la talentueuse collégienne est auteure de plusieurs autres inventions.

Toutes s’inscrivent dans un même objectif : faciliter la vie quotidienne de ses compatriotes algériens particulièrement ceux souffrant de handicap ou de maladies chroniques. En effet, Assile rêve grand et souhaite avancer des travaux portant sur la réalisation de plusieurs projets inédits.

Dans son allocution, elle a manifesté sa forte volonté d’approfondir ses connaissances en matière d’intelligence artificielle afin d’apporter sa propre touche de création.

Parmi les nombreux projets qu’elle envisage de réussir, on énumère le bracelet intelligent pour les personnes sourdes et malentendantes. S’ajoutent à cela, une canne connectée pour les personnes malvoyantes. En plus des smartshoes qu’elle ambitionne de dédier aux individus diabétiques. Retenez bien son prénom, elle a tout le talent et l’attitude pour devenir une pionnière de la programmation informatique. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes