Jérôme Rothen en colère contre Houssem Aouar pour avoir choisi l’Algérie

Foot – Jérôme Rothen s’enflamme au sujet du choix de nationalité sportive de Houssem Aouar qui serait sur le point de débarquer en Algérie en délaissant la France. Voici les détails de ses propos dans la suite de cet article du vendredi 24 juin 2022.

Alor qu’il s’apprête, selon les derniers indices divulgués, à rejointe la sélection nationale de l’Algérie, Houssem Aouar a notamment fait quelques mécontents sur l’autre rive de la méditerranée, soit en France, où Jérôme Rothen n’a pas hésité de livrer le fond de ses pensées sur la chaîne RMC Sport.

Connu pour son franc-parler et sa passion pour le football, l’ancien footballeur professionnel français anime du lundi au vendredi une émission qui porte bien son nom. Il s’agit de « Rothen s’enflamme », qui tourne autour de débats sportifs avec sa Dream Team d’anciens joueurs.

Cette fois, le sort d’un joueur, pour le moins que l’on puisse dire, controversé, a été mis sur la table. Dans le détail, le binational Houssem Aouar a suscité de nombreuses réactions. Sachant que ce dernier serait sur le point de rejoindre l’Algérie. Alors qu’il avait auparavant choisi la France pour sa nationalité sportive.

« Houssem Aouar a choisi la France, qu’il assume son choix », lance Rothen

Un débat houleux a éclaté en pleine émission. Rothen est sorti de ses gants. De ce fait, il a tenu à transmettre le fond de ses pensées à ce sujet. Cela, en affirmant que « Houssem Aouar a choisi la France, qu’il assume son choix ». Il a également ajouté que s’il voulait choisir l’Algérie, il l’aurait fait avant.

En sus, l’ancien sociétaire du Paris Saint-Germain expliqué qu’on ne doit pas changer d’avis, comme ça, subitement au cours de sa carrière. Il a même souligné qu’un tel comportement montre que « Aouar n’est pas un bon joueur et qu’il n’a pas de mental ». Des déclarations un peu fortes au goût des fans de l’éventuel futur Fennec. 

De son côté, le sélectionneur national Djamel Belmadi compte bien apporter du sang neuf à l’EN. Ainsi, de nombreux atouts de taille pourront rejoindre les Verts d’ici septembre et mars prochains. Ce qui pourra aider la sélection à se hisser à des niveaux très hauts, notamment à l’approche de la CAN.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes