L’Italienne Ester célèbre la journée de la femme par des tatouages algériens traditionnels (en image)

People – Pour fêter la journée internationale des droits de la femme, l’Italienne Ester s’est embellie avec de jolis tatouages traditionnels algériens. Dzair Daily expose pour vous la photo de la créatrice de contenus, juste en bas dans l’article du 09 mars.

En effet, la mixité conjugale cristallise souvent des défis et épreuves que le couple rencontrent pour affirmer son amour. Toutefois, cela n’a pas empêché la star des réseaux algériens, Kasoma, à affronter les obstacles pour s’unir avec celle que son cœur a choisie : l’Italienne Ester. Une union conjugale qui vient nous confirmer que l’amour n’a pas de frontières.

De l’amour à la culture. Après le mariage, l’Européenne semblait avoir un véritable coup de cœur pour la culture et le patrimoine du pays de son partenaire. Sur les réseaux sociaux, la jolie jeune femme, n’hésite jamais à vanter la beauté époustouflante des paysages touristiques Dz. Et promouvoir la destination algérienne. 

En outre, Ester met souvent, sous les projecteurs, les costumes traditionnels. Ceux que les Algériens ont hérités et préservés de génération en génération. Fidèle à elle-même, l’instagrammeuse qui a fait en 2017 le choix de quitter sa vie spirituelle d’avant pour la foi en l’islam, a profité de la journée du 08 mars. Et ce afin de témoigner de sa fascination pour les coutumes Dz.

L’Italienne Ester arbore des bijoux traditionnels algériens

Ainsi, pour célébrer la journée international de la femme, la créatrice de contenus a orné son visage avec des tatouages traditionnels algériens, communément appelé Lewcham. Il s’agit, effectivement, d’un dessin esthétique et symbolique que l’on retrouve, essentiellement, chez les femmes algériennes. Celles issues des générations précédant l’indépendance du pays

Dans son cliché, la jeune femme italienne a mis en avant une autre composante identitaire algérienne. Elle a arboré, en effet, des magnifiques bijoux algériens. Cela à l’image du collier composé de louis d’or, Chentouf. Pour les intéressés, retrouvez sa photo juste ci-dessous. Une merveilleuse allure qui reflète l’attachement de Ester à l’Algérie et ses richesses culturelles.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes