AccueilÉconomieÉnergieItalie : vers la favorisation du gaz algérien au détriment de celui...

Italie : vers la favorisation du gaz algérien au détriment de celui de la Russie

Italie – Vers l’indépendance du pays vis-à-vis du gaz de la Russie, en favorisant le gaz algérien. Nous vous relayons tout le détail dans la suite de cet article du 14  février 2022.

En effet, le ministère des Affaires étrangères du gouvernement de la République italienne a demandé à ce que l’Italie devient plus indépendante vis-à-vis de la Russie par l’entremise du vice-ministre Manlio Di Stefano, qui a également signalé que le gaz algérien pourrait être la solution alternative pour son pays. Tout comme le gaz de l’Azerbaïdjan ou celui du Turkménistan.

En sus, lors d’une entrevue accordée au quotidien La Reppublica, l’homme politique italien a affirmé que l’Algérie a déjà respecté le contrat conclu entre les deux pays. Puis, il a évoqué le problème que rencontre la majorité des pays européens. Effectivement, ces états dépendent d’un faible nombre de sources de gaz. Parmi elles, il a cité la Russie. Apprend-on par le biais du média Ennahar.

Par ailleurs, étant donné que le gaz naturel demeure la principale source d’énergie en Italie, le vice-ministre a souligné la nécessité de prendre des mesures urgentes. À l’instant où des considérations politiques peuvent être la conséquence de l’insécurité du pays dans le domaine de l’énergie. De ce fait, l’interviewé a considéré l’Algérie et les deux autres pays susmentionnés comme des sources prometteuses de gaz naturel.

Italie – Russie : voici ce qu’a dit Novak au sujet du gaz naturel

Selon la même source, le ministre italien des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, a indiqué qu’en fait la Russie demeure le partenaire de choix pour l’Europe. Cela dans le processus d’approvisionnement en gaz naturel. D’autre part, le vice-président russe, Alexander Novak, a déclaré que la Russie s’apprête à analyser l’éventualité d’une expédition supplémentaire en gaz vers l’Europe. Dans l’attente d’une demande à ce sujet. 

De plus, Novak a confirmé que son pays respecte tous les contrats signés avec les autres parties. Au fait, il a même déclaré que la Russie avait augmenté le volume de ses approvisionnements sur le marché mondial de 15 %. De même, Vladimir Poutine a signalé la volonté de la Russie. Celle-ci se résume dans l’assurance d’un afflux stable en gaz naturel à l’Italie. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes