21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilActualitéItalie : une chercheuse algérienne reçoit les honneurs à Milan

Italie : une chercheuse algérienne reçoit les honneurs à Milan

Publié le

- Publicité -

Actualité – Dans cette nouvelle édition, Dzair Daily met la lumière sur le nom d’une chercheuse algérienne récemment honorée à la ville d’Italie, Milan. Donc, ne ratez surtout pas ce passage ! 

Encore un autre génie Dz ayant brillé hors du territoire national ! Il est question, en effet, de la chercheuse algérienne, Tassadit algérienne, qui vient d’intégrer une prestigieuse institution à Milan en Italie. Vous êtes intéressés et vous souhaitez en savoir plus ? Cela tombe bien ! Dzair Daily relate pour vous les détails dans la suite de ce numéro du mercredi 15 février 2023.

Que ça soit dans le sol national ou au-delà des océans, les chercheurs algériens font souvent l’exception grâce à leurs compétences. Ils ne cessent, effectivement, de rafler des titres qui s’ajoutent à leur palmarès. Ainsi, encore une fois, une anthropologue native d’Algérie est arrivée à percer, le 10 février dernier, dans la Botte.

- Publicité -

En effet, vendredi dernier, Milan a abrité le Dies academicus. Lors de ce rendez-vous, l’Algérienne Tassadit Yacine a été élue membre de la prestigieuse académie Ambrosienne. Inauguré en 1609, cet établissement est un centre d’études et de culture qui s’emploie à promouvoir le dialogue interculturel. Cela par le biais de conférences internationales, de publications et d’échanges.

Qui est Tassadit Yacine ?

Il est question de ce que rapporte le quotidien généraliste Algérie 360 dans son édition de ce mercredi. Penchons-nous à présent sur la biographie de la chercheuse Dz. Originaire de la ville de Béjaïa, l’anthropologue en question est spécialisée dans la culture amazighe. Elle dirige actuellement l’école des hautes études des sciences sociales.

Fondatrice de la revue Awal, Tassadit Yacine est aussi chercheuse au niveau du laboratoire CRNS et du Collège de France. En outre, elle compte à son actif de nombreuses publications. On cite, notamment, Les voleurs de feu et Qasi Udifella héraut des At Sidi Braham. C’est ce dont nous informe la même source médiatique. Sa nomination par l’académie Ambrosienne vient alors marquer une carrière déjà honorable

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -