AccueilÉconomieÉnergie « Israël » tente d’investir en Algérie

 « Israël » tente d’investir en Algérie

Algérie – Une société originaire de « Israël » a manifesté son intérêt de venir investir dans notre pays. L’équipe de Dzair Daily vous donne plus de détails à cet égard dans la suite de ce passage. Restez donc là ! 

Les grandes entreprises mondiales sont de plus en plus attirées par l’investissement dans le territoire DZ. Notre pays possède, en effet, de multiples atouts qui séduisent des grandes puissances économiques. À son tour, Israël a tenté d’investir en Algérie. Et ce, malgré la non-reconnaissance de l’entité sioniste par les autorités algériennes. Dzair Daily relate pour vous davantage d’informations ce mercredi 10 août 2022.

Vous n’êtes pas sans savoir que l’Algérie et les forces d’occupation sionistes n’entretiennent pas de relations diplomatiques officielles. L’État DZ ne reconnaît, effectivement, pas « Israël » et interdit toute entrée sur son territoire aux passagers munis de leur passeport.

Cela n’a pas empêché une société sioniste d’aspirer à se produire dans le Sahara algérien. Il est question, en effet, de « Energen ». Celle-ci a tenté d’acheter les actifs de la société américaine « Edison » dans le projet de développement « Reggan Nord », comprenant le développement de six (06) gisements de gaz.

Une société allemande envisage d’acheter les actifs de l’entreprise américaine « Edison »

Il est question, de toute façon, de ce que relate le média arabophone Awras dans son numéro de ce mercredi.  Après avoir eu vent de cette tentative d’investissement, le géant algérien du gaz et du pétrole a fait tomber à l’eau la participation de « Energen » dans le projet énergétique, situé en plein désert.

Le groupe pétrolier a pris, ainsi, des mesures pour suspendre la vente. Par ailleurs, le site d’information susmentionné a indiqué, dans le même sillage, que l’entreprise allemande « Wintershall Dia » songe à augmenter sa part dans le même projet gazier. Et ce, en acquérant les actifs de la société étasunienne sus-citée qui s’élève à 11,25 %.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes