Islam : L’international Algérien, Tahrat, tacle la presse française

France – L’international algérien, Mehdi Tahrat n’a pas lésiné sur ses mots pour manifester sa frustration à l’égard de quelques propos tenus dans une émission française, défendant, au passage, la religion de l’islam. Voici tout !  

- Advertisement -

Lorsqu’il s’agit de sa religion, le joueur, qui prend la défense de son équipe dans le rectangle vert, fait en sorte de s’armer des mots les plus fermes pour la défendre. Après avoir corrigé la femme politique, Valérie Pécresse en octobre dernier au sujet de l’islam, l’international algérien Mehdi Tahrat recharge son fusil d’épaule pour envoyer un message des plus explicites à l’adresse de la presse française.  

Le prologue date du 14 février dernier. Dans le dernier numéro de l’émission En quête d’esprit diffusée sur la chaîne de télévision française CNews, la journaliste politique Véronique Jacquier est revenue sur le Carême. En expliquant, elle dresse deux portraits, totalement différents, des périodes de jeûnes chez les musulmans et chez les chrétiens.  

| Lire aussi : « Lyon c’est comme l’Algérie » : Damien Rieu s’en prend à Slimani

« Le ramadan ne met pas du tout l’accent sur la pénitence pour mieux accueillir la présence de Dieu », contrairement au christianisme, estime-t-elle. D’après la journaliste, le mois de jeûne sacré des musulmans « est un acte de soumission à Dieu ». La jeune femme ne s’est pas arrêté au simple fait d’affirmer que le ramadan qui est l’un des cinq piliers de l’islam, est seulement un mois où l’on ne boit pas.  

Elle poursuit et indique : « À la rupture du jeûne, on peut se montrer charitable. On peut inviter des non-musulmans. Mais il n’y a pas de partage et d’attention à la pauvreté comme c’est demandé dans l’église. En terme d’islam, il n’y a pas cette incitation (de faire des dons, ndlr) ». Elle clame que le musulman paye seulement « une aumône légale, pour se montrer charitable » durant le mois de ramadan. 

La réponse de l’international algérien 

Après avoir écouté les propos tenus par la chroniqueuse de l’Heure des Pros, Mehdi Tahrat n’a pas manqué de riposter. En effet, l’international algérien a répondu par le biais d’un tweet ce mercredi 18 février. En préambule, le joueur a exprimé son choc face aux déclarations de la journaliste. 

« C’est incroyable », s’exclame le Fennec d’Algérie. Tahrat ne s’est pas empêché d’accuser, par la suite, quelques chaînes d’information. Ces dernières ont « fait de l’islam leur fonds de commerce », s’insurge-t-il. À la lecture de son tweet, une seule et unique idée saute aux yeux. 

| Vous aimerez lire : Chez Hanouna, Mélenchon défend les musulmans de France (vidéo)

Le défenseur d’Abha club n’a guère apprécié les dires de la journaliste française. En définitive, le joueur franco-algérien n’a pas mâché ses mots. Il a exprimé son mécontentement à l’égard de ce numéro et plus précisément envers la journaliste. Ses propos, tout à fait comme ceux de cette dernière, ont fait un grand bruit sur la toile. 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes