Intempéries en Algérie : premières pluies, premiers dégâts

Algérie – Il aura suffit de quelques pluies pour causer des dégâts dans cette wilaya du pays. Dzair Daily expose pour vous les détails, dans cette édition du 22 septembre 2022.

Voilà qu’à peine les premières pluies de l’automne sont arrivées en Algérie, durant la nuit du jeudi 22 septembre 2022 sur la wilaya de Laghaout, que plusieurs communes de la wilaya ont été victimes de dégâts et d’élévation du niveau d’eau. En effet, les habitants se sont réveillés sur les inondations engendrées par ces pluies.

En effet, parmi les conséquences provoquées par ces pluies, on retrouve la paralysie du trafic routier, bloquant les automobilistes dans des embouteillages infernals. Faute d’un manque d’anticipation, plusieurs citoyens ont eu du mal à se déplacer en voitures. Sans parler des piétons qui se sont retrouvés obligés de traverser les routes remplies d’eaux.

En effet, il aura suffit de quelques averses pour que ces villes du pays plongent dans une paralysie générale. Bien que les pluies étaient attendues par un bon nombre de citoyens, n’empêche que ce scénario qui hante les Algériens se répète chaque hiver sans que l’on en tire les leçons. Force est de constater, les villes algériennes n’ont pas de plans et de capacité de drainage des pluies.

L’ONM prévient de l’arrivée de ces pluies

Les dernières pluies ont une fois de plus mis à nu l’absence quasi totale de plans d’évacuation, de circulation routière en temps de crise et de communication. Cette situation aux conséquences fâcheuses se traduit à chaque averse par des catastrophes à cause du flux d’eau soudain et puissant.

En outre, les prévisions annoncées hier et avant-hier dans un Bulletin météo spécial (BMS) ont pronostiqué des pluies accompagnées de vents violents. Cela au niveau de nombreuses régions de l’est et du sud du pays.

L’organisme algérien chargé d’indiquer l’état des prévisions et des températures a cité, en effet, Laghouat, Ghardaïa, M’sila et Djelfa. En plus d’El Bayadh, Ouled Djellal de Souk Ahras et de Bordj Bou Arreridj. Cet épisode pluvieux concerne également Bejaïa, Mila et Oum El Bouaghi. Ainsi que Tébessa, Batna et Sétif.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes