17.9 C
Alger
17.9 C
Alger
lundi, 13 mai 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieDigitalIntelligence artificielle : l’Algérie rassemble ses génies éparpillés dans le monde

Intelligence artificielle : l’Algérie rassemble ses génies éparpillés dans le monde

Publié le

- Publicité -

Digital – L’Algérie a réuni ses talents dispersés à travers le monde dans le domaine de l’intelligence artificielle. Dzair Daily vous rapporte tous les détails dans la suite de ce numéro du 27 avril 2023.

L’avènement de l’intelligence artificielle marque la révolution à notre époque, pour cela l’Algérie a rassemblé ses experts établis à l’étranger. En effet, le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (Mesrs), Kamel Baddari a publié un communiqué de son entretien avec un groupe d’enseignants-chercheurs du domaine.

Mardi dernier, le ministre s’est entretenu avec le Dr Mohamed Senouci, un enseignant chercheur à l’Université de Southern Denmark. Ainsi qu’avec l’enseignant chercheur à l’Université NYU Abu Dhabi, Dr Riyadh Baghdadi et le Dr Merouane Debbah qui est un enseignant chercheur au Technology innovation institute aux Emirates arabes unis.

- Publicité -

Effectivement, au cours de cette rencontre, Kamel Baddari a souligné les investissements de l’État dans l’intelligence artificielle et les mathématiques. Il a notamment évoqué la création d’une école supérieure dans ce domaine. Ainsi, le ministre a exprimé son intention de numériser ce secteur tout en mettant en place un schéma directeur.

Par ailleurs, les enseignants chercheurs ont exprimé leur totale disponibilité à participer au Conseil scientifique de l’intelligence artificielle. Ce dernier leur donne l’opportunité de travailler avec l’élite algérienne à l’étranger. Et ce, pour élaborer un plan efficace qui est en accord avec les priorités nationales. Enfin, cette collaboration permettra de réaliser une avancée significative dans de nombreux domaines.

L’intelligence artificielle en Algérie : la formation est la clé du succès selon Baddari

Le chef de la tutelle de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique (Mesrs) a souligné l’importance de la formation dans le domaine de l’intelligence artificielle. Et ce, afin d’encourager la création d’entreprise durable. Ainsi, Baddari s’est exprimé sur les défis auxquels son secteur est confronté. Notamment, la numérisation et l’innovation.

- Publicité -

En effet, le porte-parole a indiqué qu’il est nécessaire de définir les domaines de l’intelligence artificielle. Ensuite, ces derniers doivent être enseignés aux apprentis. Cela est dans le but de former des étudiants capables de maîtriser les calculs et les communications. À cette fin, le responsable a annoncé le lancement de la semaine universitaire de l’intelligence artificielle.

Effectivement, en approuvant la formation dans ce domaine, Beddari vise à stimuler la création de startups. De plus, il a dévoilé son intention de contribuer au développement économique durable du pays. Enfin, cette initiative s’inscrit dans une tendance mondiale qui voit la croissance de l’IA. Et ce, dans de nombreux secteurs, de l’industrie à la santé en passant par l’éducation.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -