Scoop et People

Insulté par le Brésilien Romarinho, l’Algérien M’Bolhi riposte sévèrement

1
Algérien M'Bolhi
S'abonner :

Algérie – Injurié durant le match disputé face à l’Union de Djeddah par un joueur brésilien, l’Algérien M’Bolhi perd toute zénitude et riposte âprement.

En effet, lors du match disputé face au club de Djeddah, le fennec du désert, l’Algérien M’Bolhi perd son sang-froid, à cause du footballeur brésilien Romarinho. Ce dernier, a tenu des propos intolérables envers le gardien de but, M’Bolhi, au point de l’insulter par sa défunte mère décédée il y a plus de dix ans. 

Jugé comme étant un acte inadmissible, le gardien algérien Raïs M’Bolhi a sévèrement riposté en projetant sa bouteille d’eau en direction du joueur brésilien. D’après les témoignages et la vidéo postée sur Twitter, la situation allait dégénérer davantage, si l’assistance ne s’était pas interposée entre les deux hommes.

Face à cette altercation, qui ne sera pas sans conséquence pour le victorieux de la CAN 2019; l’arbitre du match n’a émis aucune limite ni sanction contre l’international algérien. Suite à ce désagréable grabuge, le directeur du club s’est prononcé et a indiqué que la réaction de Raïs M’Bolhi; était tout à fait compréhensible car on a causé préjudice à la mémoire d’une personne qui est très chère à son cœur. 

Sévère accrochage en plein match de foot : Quel sera le devenir du combattant du désert Raïs M’Bolhi ?

L’attitude du gardien algérien face à son collègue brésilien, lui a coûté un carton rouge. Mais ça ne sera pas tout, la véritable sanction sera prononcée par la commission de discipline, qui à l’heure actuelle n’a émis aucune sentence à l’égard de l’Algérien M’Bolhi; a rapporté le quotidien sportif saoudien Erriyadia.

Cependant, certaines spéculations circulent sur les murs des sites et réseaux sociaux. Certains parlent d’une amende fixée à un prix très élevé, jointe d’une mise sur le banc de touche pour la prochaine tournée de compétition. 

Une sensation de déjà-vu retentit aux yeux de quelques-uns qui se souviennent encore de la coupe du monde déroulée en 2006 à Berlin, où Zinedine Zidane avait asséné au joueur italien Materazzi un coup de tête. Rappelons que ce dernier avait, selon beaucoup d’avis, insulté le numéro 10 en dépassant largement les bornes. 

 

Article recommandé :  Accusée de vol, la femme de l’international Algérien Adam Ounas répond

Algérie : Importation, industrie automobile.. Les révélations d’Ait Ali

Article précédent

Bilan des Contaminations au Coronavirus : Le Maroc dépasse l’Algérie

Article suivant

Lire aussi

1 Commenter

  1. Le sang , le sang chaud d’Algérien s’est réveillé face à l’injustice , à l’insulté . Ça nous rappelle le coup de boule de Zidane . Point .

Comments are closed.