22.9 C
Alger
22.9 C
Alger
mardi, 21 mai 2024
- Publicité -
AccueilSociété et CultureL'ÉtudiantVers l'installation de l'université américaine en Algérie (officiel)

Vers l’installation de l’université américaine en Algérie (officiel)

Publié le

- Publicité -

Algérie – L’ambition algérienne, portée par le nouveau ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Kamel Baddari, devrait se concrétiser par l’installation de l’université américaine en Algérie. Apprenez-en plus à ce sujet ce vendredi 17 mars 2023. 

En effet, le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique est passé aux grandes enjambées. Cela afin de mener à bon port sa politique d’internationalisation des universités algériennes. Le but étant d’améliorer leurs performances et les rendre plus attrayantes. Dans cette optique, l’Algérie s’apprête à accueillir un campus de l’université américaine. 

En effet, le premier responsable du secteur a reçu, il y a quelques heures, l’ambassadrice des États-Unis à Alger, Elizabeth Moore Aubin. C’est ce qu’a fait savoir un communiqué rendu public par le ministre sur Facebook. Selon le document, Kamel Badri a abordé les voies et moyens de renforcement des relations de coopération. Et ce, en matière d’enseignement supérieur. 

- Publicité -

Les deux responsables ont également échangé sur le développement des projets communs dans les nouvelles technologies. Lors de cette rencontre, le ministre a exprimé la volonté de la partie algérienne d’approfondir ce partenariat. Cela par la création d’un campus de l’université américaine en Algérie. 

Enseignement supérieur : le partenariat algéro-américain se renforce 

Par ailleurs, Badri a souligné l’importance d’accélérer la signature de conventions de jumelage entre les établissements universitaires algériens et leurs homologues américains. Et ce, en vue d’intensifier les relations de coopération bénéfique entre les deux pays, a-t-il encore assuré. 

D’autre part, le ministre a appelé à encourager la mobilité des enseignants, des chercheurs et des doctorants entre les deux pays. À ce propos, il a aussi fait part de la volonté algérienne d’envoyer des missions estudiantines aux universités américaines. Cela afin d’en profiter de l’expérience américaine en matière de start-up. 

- Publicité -

Pour sa part, l’ambassadrice américaine a indiqué l’existence d’espaces américains au niveau de certaines universités algériennes. Selon ses dires, ces derniers sont dédiés à l’enseignement de la langue anglaise. 

En outre, les deux parties ont appelé à élaborer des programmes et des projets de recherche en commun et des rencontres scientifiques de haut niveau. On a enfin insisté sur l’impératif de participer en force à la conférence prévue à la fin du mois d’avril à l’université d’Oran. 

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -