21.9 C
Alger
21.9 C
Alger
dimanche, 16 juin 2024
- Publicité -
AccueilÉconomieInflation en Algérie : le ministre des Finances dévoile les « vraies...

Inflation en Algérie : le ministre des Finances dévoile les « vraies raisons »

Publié le

- Publicité -

Algérie – Le ministre des Finances, Laaziz Fayed, s’est exprimé sur les véritables raisons de l’inflation en Algérie. On les rapporte pour vous dans la suite de ce nouveau passage. Apprenez tout ce mardi 4 avril 2023.

Une situation correspondant à une hausse généralisée et durable des prix des biens et des services, l’inflation grimpe dans notre pays. Celui-ci figure d’ailleurs dans la liste du classement des 20 premiers pays en matière d’augmentation annuelle du taux des prix. Quelles sont alors les raisons de l’inflation en Algérie ? C’est une question, à laquelle a répondu le ministre des Finances, Laaziz Fayed.

Alors, si vous souhaitez connaître sa réponse, nous vous invitons à lire la suite de ce passage du mardi 4 avril 2023. Apparue assez soudainement en 2022, l’inflation se maintient en 2023. Le taux de la dépréciation monétaire a atteint, en effet, 9.3 % en janvier 2023 par rapport à la même période de l’année dernière. C’est selon le dernier bulletin de l’Office national des statistiques (ONS).

- Publicité -

Le chef du département ministériel des Finances, Laaziz Fayed, s’est exprimé sur les paramètres de ce phénomène. Dans son discours, il a fait savoir que l’inflation actuelle ne provient pas de sources monétaires. Elle est due, selon lui, à des perturbations et à des facteurs externes. C’est ce dont nous informe le média arabophone Ennahar.

Les paramètres de l’inflation : davantage de détails

Le premier responsable des Finances a évoqué, lors de son allocution, de nombreuses raisons. On cite tout d’abord la crise sanitaire du Coronavirus. Celle-ci a eu, d’après le ministre, des effets directs sur le porte-monnaie des Algériens. En outre, la vague d’inflation est causée aussi par un déséquilibre entre la demande et l’offre dans certains secteurs.

L’offre insuffisante par rapport à la demande a tiré, en effet, les tarifs vers le haut. Un autre paramètre principal de l’inflation réside dans la spéculation qui a fait grimper les prix. C’est toujours selon la même source médiatique.

- Publicité -

Derniers articles

- Publicité -

Nos lecteurs ont lu aussi

- Publicité -

A découvrir

- Publicité -
- Publicité -