L’industrie en Algérie redécolle : voici depuis quand et pourquoi

Algérie – Selon les chiffres de l’Office National des Statistiques (ONS), l’industrie algérienne redémarre de plus belle, grâce à une relance enthousiaste de la production dans ce secteur. Apprenez plus à ce sujet, ce lundi 11 octobre 2021.

En effet, la pandémie de la Covid-19 a eu un impact significatif sur le secteur industriel. Après une année 2020 chamboulée par la crise sanitaire, le secteur de l’industrie en Algérie a commencé à se remettre sur pied depuis les premiers mois de l’année en cours (2021). C’est ce qui ressort du communiqué publié par l’Office National des Statistiques (ONS) repris par Le Soir d’Algérie.

Suite à une chute abyssale de l’activité industrielle au cours de l’année passée, le secteur de Zeghdar Ahmed connaît son redémarrage. Malgré tous les indicateurs, cette année est bien meilleure que celle qui l’a précédée. Selon, l’ONS, le saut qualitatif a commencé à se dessiner dès les premiers mois de cette année.

Les chiffres de la production industrielle au deuxième trimestre 2021

Effectivement, la production industrielle du secteur public a enregistré une variation positive de 11,6 % au deuxième trimestre 2021. Cela, par rapport à la même période de l’année précédente. Malgré tous les contretemps, les activités industrielles ont connu des hausses remarquables. C’est à l’image du secteur de l’énergie qui a affiché une performance de 13 %. Comparativement à la même période de l’année écoulée.

Il en va de même pour les Hydrocarbures. Ledit secteur a enregistré une évolution de 3,2 %. Cela après des baisses enchainées depuis le quatrième trimestre de l’année 2019. Même constat pour les Mines et carrières, ayant réussi à atteindre une croissance de 9,8 %. Il s’agit en tout cas, des chiffres relayés par l’Office National des Statistiques.

En outre, les industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques et électroniques (ISMMEE), ont marqué à leur tour, un redressement substantiel. La hausse inscrite est de 50,7 %, par rapport à la même période de l’année 2020. En revanche, certains secteurs ont affiché des baisses notables. On parle notamment des industries chimiques (-16,8 %), en raison du recul dans la fabrication des biens intermédiaires en plastique, les produits pharmaceutiques et les peintures.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes