AccueilÉconomieVotre ArgentIncendies en Algérie : vers le remboursement des agriculteurs non-assurés ?

Incendies en Algérie : vers le remboursement des agriculteurs non-assurés ?

Algérie – Des agriculteurs ont perdu leurs biens.On va rembourser leurs pertes, mais le remboursement sera-t-il possible pour les victimes des incendies en Algérie qui ne sont pas assurées ? 

D’après un article d’Ennahar, que nous reprenons ici, ce 15 août 2021, le secrétaire général de l’Union nationale des paysans algériens (UNPA), Mohamed Alioui a affirmé le remboursement de tous les agriculteurs touchés par les différents incendies en Algérie, et ça concerne à la fois les assurés et les non-assurés.

Le secrétaire général de l’UNPA a pris contact avec plusieurs représentants de l’État. En premier lieu, le Premier ministre. C’était afin de connaître les décisions prises concernant les pertes des agriculteurs. La réponse était évidente, tous les agriculteurs, assurés ou non que les incendies ont atteints, seront remboursés des pertes subies à cause des feux.

Les agriculteurs ont perdu des terres agricoles ainsi que leurs cultures de l’année. D’importants dégâts sont enregistrés dans différentes wilayas où les incendies ont pris feu. Pourtant, l’ampleur des pertes en général n’a pas encore été déterminée.

Les fonds de secours en cas de catastrophe du pays seront là pour indemniser les agriculteurs. Ils n’auront pas à déposer un dossier d’assurance.

Des incendies à travers 20 wilayas

En effet, selon la même source, les incendies se sont déclenchés dans 20 différentes wilayas. Tizi Ouzou était la plus touchée. C’est avec 10 incendies. Puis, Jijel avec 07 incendies. Bejaia et Blida ont enregistré 04 incendies. Tandis qu’El Taref a connu 05 incendies. Bouira, Tébessa, Annaba, Aïn Defla ont eu un seul incendie chacune. Par contre, Sétif, Bordj Bouriredj, Tissemsilt ont chacune eu 02 incendies déclenchés.

Ces différents feux ont nécessité la mobilisation d’énormes capacités humaines et matérielles. Effectivement, 7.500 agents de la Protection civile. Et 490 camions extincteurs. Ils étaient tous sur le terrain.

On a aussi l’utilisation de 03 hélicoptères du groupement aérien de la Protection civile. Et 05 hélicoptères de l’Armée nationale populaire étaient nécessaires. Des avions bombardiers d’eau Canadair sont également venus prêter main forte.

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes