AccueilÉconomieInauguration de 2 bateaux de pêche 100 % made in Algérie de...

Inauguration de 2 bateaux de pêche 100 % made in Algérie de 35 mètres de long (images)

Économie – Dans le cadre du développement des perspectives économiques en Algérie, deux (2) bateaux de pêche, construits localement, d’une longueur de trente-cinq (35) mètres chacun viennent d’être inaugurés. Rendez-vous vite dans les lignes qui suivent pour tout savoir sur ce sujet. 

Des produits de qualité vendus au juste prix, des marchandises compétitives au service des citoyens et du développement durable, des filières fortes… Autant d’exigences à la souveraineté alimentaire qui se retrouvent au cœur des préoccupations gouvernementales. Les acteurs du MPPH veulent apporter leur pierre à l’édifice à la faveur de l’inauguration de deux bateaux prometteurs pour la pêche en Algérie. 

Le gouvernement algérien s’emploie à stimuler et à développer une production locale vertueuse aux défis économiques, humains. En plus de ceux environnementaux et climatiques. Dernier effort en date : la construction de deux embarcations. Elles sont destinées à dynamiser la pêche en haute mer.

D’une longueur de trente-cinq (35) mètres chacun, lesdits navires ont donc été conçus au sein du territoire national par des donc techniques et moyens locaux. C’est en effet ce qu’a annoncé le premier responsable du ministère de la Pêche et des Productions halieutiques (MPPH).

Hichem Sofiane Salaouatchi s’est exprimé, ce samedi 7 mai 2022, en marge de la cérémonie d’inauguration des deux nouveaux bateaux de fabrication algérienne. Le baptême de ces géants de la pêche flambant neufs a eu lieu à 10 h 00. Cela au niveau du port de Zemmouri El Bahri, dans le wilaya de Boumerdès. Une délégation du MPPH et des autorités locales y ont notamment pris part.

algérie bateaux pêche

 

algérie bateaux pêche

algérie bateaux pêche

 

 

Mise à l’eau de deux (2) thoniers 100 % algériens : une stratégie d’accès à la sécurité alimentaire 

Hichem Sofiane Salaouatchi a décrit l’inauguration des nouveaux bateaux comme une démarche historique pour le secteur de la pêche en Algérie. Elle est, s’est-il réjoui, propice au développement d’une industrie halieutique et aquacole durable.

« Elle peut être considérée comme le véritable point de départ de la création d’une véritable flotte maritime en faveur de l’exploitation des espèces de haute valeur marchande ». Il s’agit là encore de ce qu’a déclaré le même membre du gouvernement. Ce dernier a par ailleurs levé le voile sur la valeur marchande des deux bateaux de pêche.

Elle s’élève, a-t-il souligné, à 4,8 millions de dollars. Une production locale qui a alors permis, selon le ministre du MPPH, d’économiser 3,6 M $. Ceux auparavant consacrés à la facture d’importation des navires de ce type. 

Salaouatchi a en outre fait état d’une prochaine mise à l’eau d’une troisième embarcation de pêche. Celle-ci est, elle aussi, d’une longueur de 35 mètres et de fabrication locale. « La valeur marchande des trois bateaux atteindra ainsi 7,2 millions de dollars. Soit 1,5 milliard de dinars ».

Il s’agit là de ce qu’a affirmé le susdit locuteur. Il est à noter que l’un des deux navires inaugurés ce matin portera le nom des frères Bennamane tombés au champ d’honneur pour l’indépendance de l’Algérie. Tous deux exerçaient le métier de marin pécheur.  

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici