AlgérieNationVotre Argent

Impôts en Algérie : Tebboune va criminaliser l’évasion fiscale

1
Algérie Tebboune loi évasion fiscale
S'abonner :

Algérie – Le président Tebboune a exprimé son intention de « criminaliser l’évasion fiscale », en érigeant le non-paiement des impôts au rang de « crime économique ».

Lors de son discours prononcé ce dimanche 16 février, à l’occasion de l’ouverture des travaux de la réunion gouvernement-Walis au Palais des nations à Alger, le président de la République Abdelmadjid Tebboune a annoncé sa volonté de lutter contre tous types de fraudes, en criminalisant notamment l’évasion fiscale.

« Il va y avoir une loi qui va criminaliser l’évasion fiscale. Comme aux États-Unis et dans d’autres pays à travers le monde. Celui qui ne paiera pas ses impôts sera passible de crime économique », a affirmé Tebboune, soulignant que cette loi s’ajouterait au droit pénal.

Dans le même sillage, Tebboune a assuré que tout fonctionnaire impliqué dans l’octroi d’un marché public sans le respect des normes, des standards et des lois en vigueur sera tenu pour responsable et devra en assumer les conséquences devant la justice.

L’évasion fiscale a coûté 40 milliards de dollars à l’Algérie

En effet, le Directeur Général des Impôts (DGI) Kamel Aissani avait annoncé le 19 janvier dernier que le préjudice pécuniaire porté aux caisses de l’Etat à cause de l’évasion fiscale durant les 15 dernières années était estimé à 40 milliards de dollars.

Le recouvrement des impôts prévu pour l’année 2020, est quant à lui estimé à 6.200 milliards de dinars contre 5.200 milliards en 2019. À cet égard, le gouvernement promet de déployer des efforts supplémentaires durant l’année en cours, en mettant davantage de moyens humaines et matériels en vue de combattre le fléau de la fraude fiscale.

المصانع المتوقفة حكمتنا من اليد اللي توجع..بصح نتحاسبو على شهرين

المصانع المتوقفة حكمتنا من اليد اللي توجع..بصح نتحاسبو على شهرين

Publiée par Dzaïr TV sur Dimanche 16 février 2020

Article recommandé :  Algérie : Vers la suppression de l'IRG en 2020 (Impôt sur le revenu)

Algérie : Vers une collecte d’impôts rigoureuse en 2020

Article précédent

Algérie : Plus de 10 milliards de dollars de prêts bancaires non remboursés

Article suivant

Lire aussi

avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Karim Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
le plus récent le plus ancien le plus populaire
Notifier de
Karim
Invité
Karim

L’argent du pétrole et du gaz vous suffit pas ?