Importation de voitures d’occasion et neuves : Benzaim explique les blocages

Automobile – Dans le registre de l’importation de voitures d’occasion et neuves, Benzaim expose les raisons du blocage. Apprenez-en davantage dans cette édition du 17 octobre 2021. 

En effet, dans un entretien accordé au journal électronique, La Patrie News, le sénateur Abdelouahab Benzaim a abordé le dossier de l’importation de voitures neuves et d’occasion en Algérie. Un sujet particulièrement sensible, vu les phases de blocages par lesquelles passe le secteur de l’automobile. Une situation qui dure et perdure depuis un sacré bout de temps !

En fait, le sénateur Benzaïm explique que le plus grand souci qui se pose dans ce dossier se situe tout juste dans la loi sur la monnaie. Puisque, cette même loi ne permet pas aux citoyens de transférer des devises via leurs banques à l’étranger. Ce qui constitue une réelle problématique à l’exécution de ces transactions. 

En outre, il avance que « la loi portant autorisation d’importation des véhicules dits d’occasion stipule que les citoyens désirant importer un véhicule doivent placer l’argent dans des comptes et les transférer ». Avant d’ajouter que « cependant, la loi sur la monnaie et le crédit interdit cette possibilité ». Ce pourquoi, selon lui, cette loi devrait être révisée. 

Benzaim appel à la mise en place d’une stratégie « claire »

Maintenant, s’agissant du dossier des véhicules neufs, l’intervenant appelle à la mise en place d’une stratégie « claire » de la part des autorités publiques. Cela afin de déterminer « ce que nous voulons exactement dans le domaine de l’industrie de l’automobile », a-t-il clairement souligné. C’est toujours d’après les propos du sénateur dans son entretien avec le média susmentionné. 

Il indique en outre que les investissements d’une telle importance se font sur le long terme. Il ajoute que même dans le cas où un grand constructeur automobile souhaiterait investir en Algérie, « s’il n’y a pas de perspective pour l’exportation, il n’éprouverait aucun intérêt à y installer une usine », explique-t-il. 

 

Partager sur :

Articles récents

Articles connexes